Soeurs de Gethsémani au Niger : « Pourquoi, Seigneur ? »

Message de Sœur Danièle Relion aux communautés et aux amis ce 16 janvier 2019 :

« Chères Sœurs et chers Amis de… partout, par téléphone samedi midi 12 janvier, Soeur Anne me fait part d’une nouvelle bouleversante : Olga, Soeur de Jeanne Delanoue, a eu un accident de moto et elle vient d’être hospitalisée dans le coma; à la sortie de l’église St-Paul d’Harobanda à Niamey, un motard l’a percutée de plein fouet…

Hier mardi 15 janvier, en soirée, le Père Evêque Mgr Laurent Lompo m’apprend  le décès  de notre soeur Olga. Tragique évènement qui nous déconcerte et nous transperce…
Déjà, le 26 décembre 2014, notre jeune sœur Marceline au service des enfants de la Maison St-Vincent meurt subitement… Pourquoi Seigneur?
Dans ce moment douloureux, la mission catholique (Évêques, prêtres, religieux et religieuses, paroissiens) et les amis sont là, entourant nos sœurs d’une profonde communion d’amitié… Merci Seigneur ! Tu es là Présent dans toutes ces marques d’affection et d’amitié.
 
Il y a 4 ans, jour pour jour, les 16 et 17 janvier 2015, les violentes attaques au Niger font que de nombreuses églises du Niger sont détruites et notre maison Banga Bana n’est pas épargnée…Pourquoi Seigneur?
Avec les Évêques, prêtres, communauté chrétienne du Niger, nous faisons face avec courage.
Merci Seigneur, Tu es là Présent dans tous ces gestes de partage et de solidarité, dans cette fidélité de la communauté chrétienne de Niamey qui Te prie sans défaillir et qui se tient debout et unie par Ton Amour.
Nous lançons un appel sur notre chemin d’alliance avec les Sœurs de Jeanne Delanoue et les Sœurs de Marie Joseph et de la Miséricorde; avec une générosité audacieuse et confiante, les Sœurs de Jeanne Delanoue répondent positivement à notre appel et le 7 janvier 2016 nos sœurs de Jeanne Delanoue, Georgette, Olga, Marie-Chantal rejoignent nos sœurs Anne, Pascaline, Marie-Sophie pour partager la mission auprès des enfants et des jeunes à la Maison St-Vincent.
Merci Seigneur de conduire nos pas sur ce chemin d’alliance dans une mission partagée.
 
Aujourd’hui, pourquoi Seigneur le décès en pleine force d’âge de sœur Olga?
Nous ne comprenons pas bien et pourtant nous percevons des signes de Ta Présence et de Ton Amour Seigneur à travers le soutien fraternel du Père Laurent Lompo, archevêque du diocèse de Niamey qui, dans cette situation éprouvante et douloureuse s’est fait le serviteur, le frère et le proche de nos sœurs de Jeanne Delanoue et de nos sœurs de Gethsémani, venant lui-même veiller Sœur Olga pour relayer nos sœurs, se chargeant également de toutes les démarches administratives avec les assurances et des liens relationnels avec les docteurs et le milieu hospitalier.
Le Père Cosme, curé de la Paroisse, était tout aussi présent.
Merci Seigneur de mettre sur notre route de tels frères témoignant ainsi de la Bonne Nouvelle de l’Évangile, témoignant ainsi d’une Église universelle humble et servante.
 
Nous ne comprenons pas bien et pourtant nous percevons des signes de Ta Présence et de Ton Amour, Seigneur, à travers le soutien indéfectible de nos Sœurs de Jeanne Delanoue qui pourtant, particulièrement éprouvées par la mort de leur sœur, ont  trouvé l’énergie dès hier matin d’envoyer à Niamey Sœur Philippine (en mission au Mali, pays voisin) pour un relais momentané auprès de nos sœurs afin que la mission auprès des enfants ne soit pas trop impactée parce que, malgré la grande émotion et la tristesse, la vie continue pour tous.

Nous ne comprenons pas bien et pourtant nous percevons des signes de Ta Présence et de Ton Amour, Seigneur, à travers cette profonde communion sur le chemin d’alliance qui fait qu’en cet instant, Sœurs de Jeanne, Sœurs de Marie-Joseph et de la Miséricorde, Sœurs de Gethsémani, nous recevons FORCE dans nos fragilités les unes et les autres,  force les unes par les autres… force d’amitié partagée dans les joies comme dans les peines, force de la prière

Nous ne comprenons pas bien et pourtant nous percevons des signes de Ta Présence et de Ton Amour, Seigneur!

Merci d’accueillir Sœur Olga qui avait choisi de répondre OUI librement à cette mission en terre nigérienne.

Avec notre sœur Marceline, auprès de Dieu, et avec tant d’autres de nos sœurs qui les ont précédées dans le Royaume des Cieux, elles vont poursuivre leur chemin de consacrée autrement pour que les petits et les pauvres soient toujours servis en premiers parce qu’ils restent les privilégiés de Ton Amour, Seigneur!

Elles vont poursuivre leur chemin de consacrées pour que la vie religieuse ne perde jamais l’audace de s’engager dans les périphéries en gardant confiance en Toi, Seigneur, malgré la petitesse et la fragilité de nos moyens et pour que la petite (en nombre) Église du Niger devienne toujours plus grande, de cette grandeur dont elle témoigne aujourd’hui qui est celle de la fraternité, de l’ouverture à l’autre, du service du frère.

En lien dans l’amitié et la prière, continuons de porter tous ensemble, Sœurs et Amis de partout, cette mission partagée au Niger
Et pour que l’avenir continue de  s’ouvrir à Niamey dans un service fait de disponibilité, de gratuité et d’amour pour permettre à des enfants et jeunes abîmés, abandonnés,de grandir dignement, nous le plaçons cet avenir, dans notre confiance en Dieu, dans notre prière à Marie en y ajoutant tout particulièrement St Joseph, St Vincent de Paul et Ste Jeanne Delanoue.
 
Danièle, Sœur de Gethsémani« 
——————————
(Photos : en 2017 lors de la fête des 150 ans des Soeurs de Gethsémani à Lourdes. Archives Mue 81)