Albi-Tamatave, jumelage entre Équipes du Rosaire

Deux équipes du Rosaire, une du diocèse d’Albi et l’autre du diocèse de Tamatave, entrent en relation fraternelle grâce au jumelage diocésain.

Un échange de cadeaux (statuette malgache, icône française) a eu lieu en décembre 2019 à l’occasion du voyage de membres du Comité de Jumelage pour le Pèlerinage annuel à Andovoranto.

 

Vierge malgache envoyée aux équipes du diocèse d’Albi

 

Ensuite, il y a eu les aléas du confinement chez nous et ensuite à Madagascar où il s’est terminé officiellement totalement en ce mois d’octobre.

De Castres, au nom de son équipe du Rosaire, Marie-Angèle qui est aussi membre du Comité de jumelage, a donné des nouvelles du vécu des équipes en France, envoyant un courrier à Chantal, responsable des équipes francophones du Rosaire de Tamatave.

En août arrive la réponse tant attendue :

« Je suis très contente d’avoir de vos nouvelles. Dimanche 30 août, aura lieu la prière commune de l’équipe, aussi je ne manquerai pas de transmettre aux membres votre gentille lettre. Votre jolie icône nous accompagne toujours durant notre rencontre mensuelle et nous sommes ainsi en union de prière avec vous. Depuis le début du confinement, nos prières mensuelles se déroulent chaque mois à l’Église Saint-Joseph.»

 

 

Au lendemain de leur prière du 30 août, toute l’équipe envoie ses salutations et des photos éloquentes:

« Madagascar est touché par la pandémie aussi, mais nous avons eu l’avantage de continuer nos prières communes toujours en communion avec les vôtres. Merci pour vos nouvelles et bon courage à tous. »

 

 

Quand l’équipe de Castres fait sa rentrée, des prières et sourires tarnais s’envolent en retour vers Tamatave :

« Le 8 octobre nous avons eu notre première réunion du Rosaire. Par la pensée, la prière et la statuette de Marie offerte par votre groupe, nous avons été en union avec vous. Ci-joint des photos qui vous permettront de voir notre équipe. Comme vous le voyez, nous avons dû mettre les masques pendant la réunion. Notre prochaine rencontre aura lieu chez une autre participante et nous espérons leur délivrer un message venu de votre groupe. Recevez toutes nos amitiés les plus fraternelles. »

 

 

Même si des milliers de kms séparent les priantes et même si la connexion n’est pas stable sur la Grande Île, Notre Dame du Rosaire désire relier les cœurs !

A noter : la France et Madagascar sont les pays du monde où les Équipes du Rosaire sont les plus nombreuses.