Gilets Jaunes : communiqué de Mgr Legrez

Victimes dune colère compréhensible en raison d’écarts grandissants entre les puissants et les plus modestes citoyens de France, des élus aussi bien que des « gilets jaunes » ou des lycéens dérapent gravement au point de faire naître et d’entretenir une violence verbale ou physique totalement irresponsable. Jaurès disait : « La foule souvent trahit le peuple » lorsque la colère prend le pas sur la raison. Détruire, casser, blesser, tuer ne saurait convenir aux citoyens libres dun pays où la fraternité est inscrite sur le fronton de nos édifices publics. Tous égaux devant la loi, ne plus la respecter, pas plus que ses symboles, peut mener au chaos absolu.

Comme évêque, je ne peux en rester au niveau dune analyse sociologique froide et inquiétante. Je demande à tous les catholiques du Tarn de prier avec ardeur pour la paix sociale en France. Face aux difficultés que rencontrent les politiques qui, pour une part, héritent dune situation difficile et doivent faire face à des défis qui obligent à changer de mode de vie, les chrétiens sont appelés à faciliter le dialogue dans un climat constructif et pacifique. Aider ceux qui connaissent des galères et ont du mal à vivre dignement relève de la pratique chrétienne de la charité. Œuvrer pour plus de justice et de respect des plus faibles et des plus fragiles fait aussi partie du devoir qui incombe à tous baptisés.

Hurler avec les loups ne construira pas un avenir meilleur. Avoir le courage de rechercher avec sagesse et générosité des solutions pour réduire les inégalités est la seule issue possible pour sortir du climat actuel de contestation et de violence.

En cet Avent, où il me semble que se déroulent sous nos yeux certains signes effrayants qui dans les Écritures annoncent le retour du Christ, ayons l’audace de faire confiance au Seigneur qui veut faire de ses disciples des serviteurs bienveillants à l’égard de tout frère en humanité. En naissant parmi nous, Jésus a voulu tout partager de la condition des plus humbles jusqu’à la mort et nous montrer ainsi ce quil faut faire en mémoire de lui. « Je vous ai lavé les pieds vous aussi, vous devez vous laver les pieds les uns aux autres » (Jn 13, 14).

« Que le Seigneur de la paix nous donne lui-même la paix en tout temps et de toute manière ! » (2 Th 3, 16)

Approfondir votre lecture

  • Gilets jaunes : nous sommes tous responsables du dialogue

    Notre pays est secoué depuis plusieurs semaines par des manifestations importantes de personnes exprimant leur souffrance et leurs peurs. Des changements profonds qui marquent notre société, des choix politiques mal compris accentuent le sentiment d’exclusion. Cette crise montre à l’évidence un déficit d’écoute et de dialogue dans notre pays, des ruptures et des incompréhensions que […]

  • Gilets jaunes : position du Secours Catholique

    Une note du Secours Catholique à propos des « Gilets jaunes » souligne que la justice sociale est la condition de possibilité de la transition écologique :