Mi juillet : P. Léopold, P. Ange et P. Maxime en ministère d’été

En cette mi-juillet, pour assurer un remplacement d’été pendant un mois, les P. Ange et le P. Maxime, béninois, sont arrivés l’un sur la Paroisse Saint-François et Sainte-Claire, l’autre sur la Paroisse Saint-Michel.

 Le P. Ange découvre la France et notre diocèse.

Premier étonnement : la longueur de nos journées; il faut s’habituer à se coucher alors que la nuit n’est pas arrivée ! Grâce à l’un de ses compatriotes, le P. Ange a visité la Cité épiscopale dès le surlendemain de son arrivée !

 

 Le P. Maxime, eudiste, connaît bien notre diocèse, ayant assuré un remplacement durant plusieurs étés, dans le Puylaurentais essentiellement. Et dans la communauté gaillacoise, il se sent en famille.

 

 

Le P. Michel accueille le P. Léopold

Le P. Léopold, sénégalais, est en ministère pastoral dans la paroisse Notre-Dame de la Visitation durant ces jours de juillet; les Puylaurentais qui l’avaient accueilli l’été dernier, sont heureux de le retrouver.

 

Grâce à leur venue, certains de nos prêtres peuvent vivre un temps de vacances.

On peut estimer à environ 700 à 800 le nombre de prêtres qui viennent en France chaque année pour un mois ou deux l’été (évaluation faite en 2017).

Merci à eux !

Merci aussi aux secrétaires paroissiales et aux paroissiens qui, avec cœur, les accueillent et « accompagnent » leur séjour (renseignements, invitations, aide ponctuelle…)

A noter: si l’on désire participer par un apport financier à la mission du prêtre dans son propre pays, il est important -pour éviter toute ambiguïté- de le signaler par avance au curé (ou au Service Mission Universelle).

P. Ange, P. Maxime, P. Léopold, très bon séjour dans notre diocèse !