Belle journée à Rocamadour…

Le samedi 4 mai, 55 paroissiens de la paroisse St Benoît St Bernard ont pris la direction de Rocamadour dans le Lot, pour la sortie annuelle marquant la fin de l’année de catéchèse avec Père Hervé, Jean Claude et les catéchistes.

Pour commencer cette journée mariale, nous avons chanté et appris tout le long du trajet en bus (au fait : 3 petites heures) de nombreux chants à Marie. Depuis notre descente sur le plateau de l’Hospitalet, foulant la poussière du chemin des pèlerins nous avons admiré la cité sacrée agrippée à la falaise dans une superposition de maisons et de chapelles à tourelles. Sur ce chemin des  pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle, la basilique Saint-Sauveur et la crypte Saint-Amadour, classées au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, s’offrent à nous une fois gravies (chacun à son rythme) les 216 marches de l’escalier qui donnent accès par la porte sainte au sanctuaire !

Nous atteignions le parvis avec une immense soulagement !

Nous voilà arrivés sans tarder au cœur du sanctuaire ; les cloches sonnèrent pour la messe dans la basilique pour une célébration de cette journée mariale organisée par le comité d’accueil du sanctuaire pour les touristes ou visiteurs, groupes et pèlerins ainsi que des scouts venus de Paris.

Le son du très bel orgue de la basilique accompagnant les chants à Marie ont magnifié cette célébration dans ce lieu de haute dévotion.

Musique est prière !

La matinée s’est achevée par une ascension vers le château, jalonnée par les étapes d’un beau chemin de croix. Le temps clément nous permit de nous installer au camp St Jean Paul II, qui accueille chaque année de nombreux jeunes, en plein air, où nous avons savouré et apprécié ce temps convivial de partage, de rires et de détente avec grand pique-nique, grand appétit et au grand frais !

Mais aussi des jeux pour les enfants, petits et grands !

L’après-midi s’est poursuivie par un retour au Sanctuaire ou adultes et enfants ont écoutés les 2 guides, bénévoles du sanctuaire, très compétents, pour une visite commentée des lieux et en particulier de la chapelle miraculeuse, l’une des sept chapelles du site bâtie au creux du rocher, qui abrite son joyau, la Vierge Noire vénérée depuis plus d’un millénaire.

Faits historiques, anecdotes et légendes ont rythmés ces visites et profondément enrichis chacun d’entre nous.

Puis un moment particulier de ce jour et ultime en ce lieu : C’est une prière tous ensemble paroissiens, suivi du chant de l’Ave Maria de Rocamadour, blottis et serrés dans cette chapelle sombre au creux du rocher mais où tant de chrétiens ont imploré avec ferveur cette Vierge noire, obtenu de grâces et des faveurs, que nous avons chanté d’une même voix : « Que ma prière chargée de foi, trouve une mère, ô fleur de joie ! ».

Enfin un petit temps libre permis à chacun de flâner dans les rues de la cité, d’emporter un dernier souvenir ou de se recueillir dans l’une des nombreuses chapelles. Une dernière ascension jusqu’au château nous attendait pour rejoindre, près du bus, un goûter réconfortant avant de reprendre le chemin du retour sous les premières gouttes de pluie de la journée !

Mais conduis par Marie et sauvés hors la pluie ! ….. Nous étions à l’abri en revenant dans nos logis !

Chantez avec nous, chantez toujours : Ave, Ave Ave, Maria. Ave, Ave, Ave, Maria !