Ciné-rencontre « Les Chrétiens à Gaza »

Castres

Affiche

Théociné, avec le CCFD, invite au CGR Lido de Castres le lundi 12 mars à 20h pour voir le film  « Chrétiens de Gaza »* en présence du réalisateur, Serge Nègre.**

Depuis des années, celui-ci se rend en visite à Gaza. Il en a rapporté beaucoup de photos, un livre et aujourd’hui un film*. Il va à la rencontre de chrétiens partagés entre le bonheur de vivre à Gaza dans le respect de tous et les difficultés dues, notamment, au conflit avec Israël.

Après le film,  nous l’écouterons nous dire ce qui l’a touché là-bas et nous partagerons avec lui nos commentaires. Venez nombreux…

Prix de l’entrée : 5€ .

———————————————————————————————

* Ce film aborde et recueille le quotidien des familles chrétiennes de Gaza, orthodoxes, latines, ou protestantes, dans les églises et/ou bien chez elles, sur fond de rencontre avec deux personnalités, les Pères Jean-Baptiste Humbert et Manuel Musallam
Partie intégrante de la Palestine qui a enfanté le christianisme, le nom de Gaza est cité une vingtaine de fois dans la Bible et la fameuse épopée de Samson et Dalila, pour ne donner qu’un seul exemple, se passe à Gaza.

Les chrétiens étaient là bien avant l’arrivée des Croisés auxquels malheureusement on les a trop souvent identifiés. Carrefour de peuples et de culture, la cité de Gaza abrita une vie intellectuelle raffinée et créative, personnifiée par Hilarion, Porphyre et Procope pour n’en citer que quelques-uns. Les noms des plus illustres de ses habitants sont parvenus jusqu’à nous au travers de l’histoire.

Aujourd’hui, si la vie des chrétiens au Moyen-Orient est devenue souvent très douloureuse et tragique, il nous a semblé bon de rappeler à travers le témoignage d’hommes et de femmes de tous âges et de toutes conditions, que l’histoire et le vécu des chrétiens de Gaza ne sont pas toujours conformes à l’image rapportée par les médias.

Si leur nombre diminue, ce n’est pas forcément à cause de leur persécution mais surtout à cause des conditions de vie identiques à celles des musulmans : situation politique, difficultés de trouver un travail, enfermement dans un territoire de quelques kilomètres carrés et quasi impossibilité de sortir de cette enclave, vaste prison à ciel ouvert.

** Serge Nègre, créateur de l’Espace photographique Arthur Batut, est spécialiste de la photographie du 19ème siècle. Il intervient depuis plus de dix ans sur les collections de la photothèque de l’École Archéologique et Biblique Française de Jérusalem et voyage en Palestine depuis 1972.

Sa profession initiale d’infirmier lui a permis de rentrer dans la bande de Gaza pendant plusieurs années et d’y effectuer des rencontre auprès d’associations palestiniennes ou internationales et même d’aborder la sémiologie de l’image pour le Département de Français de l’Université El Aqsa de Gaza.

Il a par ailleurs été responsable des images pour France 3 lors des expéditions polaires du Dr Jean-Louis Étienne.

Son film nous plonge dans la réalité vécue des chrétiens à Gaza avec les questions existentielles qui s’y rattachent : une rencontre exceptionnelle !