Ordination diaconale de Damien Quintard

Dimanche 9 juillet, Damien Quintard a été ordonné diacre permanent en la cathédrale Saint-Benoît de Castres.

Ordination_DQuintard_0785
Ordination_DQuintard_0780
Au début de la célébration, Damien se tient aux côtés de son épouse Régine et de leurs trois filles.
Au début de la célébration, Damien se tient aux côtés de son épouse Régine et de leurs trois filles.
Avec humour et délicatesse, l'équipe d'accompagnement brosse le portrait de Damien et s'engage à continuer à porter son ministère dans la prière.
Avec humour et délicatesse, l'équipe d'accompagnement brosse le portrait de Damien et s'engage à continuer à porter son ministère dans la prière.
De nombreux amis musiciens ont mis leurs talents en commun pour contribuer à la beauté de la célébration
De nombreux amis musiciens ont mis leurs talents en commun pour contribuer à la beauté de la célébration
Alors que l’assemblée chante la litanie des saints, Régine se tient aux côtés de Damien en prostration. Ce rite signifie l’abandon à Dieu, en imitant Jésus Christ mort et ressuscité, et la confiance dans la communion des saints.
Alors que l’assemblée chante la litanie des saints, Régine se tient aux côtés de Damien en prostration. Ce rite signifie l’abandon à Dieu, en imitant Jésus Christ mort et ressuscité, et la confiance dans la communion des saints.
Monseigneur Legrez impose les mains à Damien
Monseigneur Legrez impose les mains à Damien
Damien reçoit des mains de l'évêque l’Évangile qu'il est appelé à proclamer.
Damien reçoit des mains de l'évêque l’Évangile qu'il est appelé à proclamer.
Jésus leva les yeux et lui dit : « Zachée, descends vite : aujourd’hui il faut que j’aille demeurer dans ta maison. » Vite, il descendit et reçut Jésus avec joie.
Jésus leva les yeux et lui dit : « Zachée, descends vite : aujourd’hui il faut que j’aille demeurer dans ta maison. » Vite, il descendit et reçut Jésus avec joie.
Ordination_DQuintard_0914
Ordination_DQuintard_0932
Ordination_DQuintard_0938
Ordination_DQuintard_0961
Le Père Philippe Basquin, curé de la paroisse de Castres, remercie chaleureusement Damien et Régine pour leur témoignage.
Le Père Philippe Basquin, curé de la paroisse de Castres, remercie chaleureusement Damien et Régine pour leur témoignage.

Homélie de Mgr Jean Legrez

Frères et sœurs,

La liturgie nous offre ce passage de l’évangile selon saint Matthieu, qui est habituellement appelé l’hymne de la jubilation. C’est un des trois passages, dans les Évangiles, où nous sommes introduits par le Christ lui-même dans son intimité avec le Père. Nous sommes alors témoins de la prière de Jésus à son Père. Il y a deux autres passages dans les Évangile. D’une part lorsque les apôtres demandent à Jésus de leur apprendre à prier et qu’il leur enseigne le « Notre Père », et d’autre part la grande prière sacerdotale dans l’évangile de Jean au chapitre XVII, cette longue prière de Jésus à son Père, avant d’entrer dans sa passion.

Ici, face à la fermeture de nombreux juifs à son enseignement, en particulier les scribes et les docteurs de la Loi, c’est-à-dire les savants et les théologiens de l’époque, Jésus se met à louer son Père de lui avoir permis de le faire connaître aux tout petits, c’est–à-dire aux pauvres, aux malades, aux humiliés, aux méprisés de la terre, aux marginaux de tous genres, dont un bon nombre ont pu bénéficier des miracles de Jésus.

Comme Jésus le dit, tout lui a été remis par son Père. C’est à lui, Jésus, le Messie, de faire connaître l’amour miséricordieux du Père pour chacune de ses créatures, en particulier les plus blessés, ceux qui peinent sous le poids du fardeau. En se mettant à l’école de Jésus, ils pourront découvrir que leur fardeau est léger. En portant la croix, qui est le plus lourd des fardeaux, Jésus a obtenu, comme l’Écriture vient de nous le dire dans l’épître aux Romains, de payer la dette. Jésus a obtenu pour l’humanité, le don du Saint Esprit, l’amour entre le Père et le Fils. Dorénavant, avec lui, avec l’Esprit Saint, porter le joug devient facile. Liés au Christ et habités par l’Esprit Saint, le fardeau devient léger. Vous le savez, sous le joug, l’animal le plus puissant porte toujours davantage et entraîne le second, attelé au même joug, à marcher à son pas. Il en va de même lorsque nous sommes alliés au Christ. Son Esprit nous donne la capacité de vivre de manière nouvelle en rompant avec le péché et en exultant de joie pour le don accordé par le Roi, ce Christ qui règne désormais sur notre existence.

Damien,

Un diacre est d’abord l’homme de la louange. Il sait donner sa voix en la joignant quotidiennement à la prière de l’Église, cette épouse qui exulte envers son époux, le Christ, le Sauveur de tous les hommes, qui est venu nous révéler le cœur du Père, le mystère des Trois. Dans la liturgie, en servant l’évêque ou le prêtre, le diacre manifeste sa disponibilité pour son Seigneur et son peuple. Homme de la louange et de l’intercession, le diacre est aussi l’homme de la prédication. La Parole de Dieu étudiée, ruminée, annoncée et commentée, est un aspect essentiel du ministère diaconal, très précieux aujourd’hui où tant de petits ont soif de connaître le Dieu de Jésus Christ, devenu pour beaucoup un étranger. Le service des tout petits des pauvres, des pauvres de toutes espèces, aussi bien ceux qui sont des chercheurs de sens, qui cherchent un sens à leur vie, que les dépourvus de tout bien matériel, seront maintenant l’objet plus que jamais de votre plus grande attention, de telle sorte qu’ils puissent être présence du Christ pour vous, et qu’avec vous ils soient en présence du Christ. « Ce que vous aurez fait au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous l’aurez fait » (Mt 25, 40).

Je ne sais pas si vous êtes poète, mais j’ai entendu dire que vous étiez musicien. Il me semble qu’une très belle figure diaconale fut Éphrem de Nisibe, au IVème siècle. Les chrétiens orientaux de rite syriaque et de rite maronite chantent toujours les poèmes liturgiques qu’il a composés. En même temps, cet homme cultivé, fin connaisseur des Écritures, poète, musicien aussi, est mort en soignant les lépreux lors d’une grande épidémie. Tel est le diacre : homme de la louange, de la jubilation, homme de l’intercession au service de l’autel autant que des pauvres.

Alors, frères et sœurs, prions au cours de cette célébration pour que le Seigneur soutienne Damien dans son ministère à venir et qu’il soit pour tous un vrai témoin de la tendresse de Dieu.

Amen

† Jean Legrez, o.p.
Archevêque d’Albi