Retour sur la journée mondiale des pauvres dans le mazamétain et la haute vallée du Thoré

Pour les paroisses du mazamétain et pour le doyenné de la haute vallée du Thoré, le dimanche 19 novembre avait une signification particulière.

Cumul de trois événements:
– Au niveau mondial, Journée Mondiale des Pauvres demandée par le pape François
– Au niveau national, la journée nationale du Secours Catholique
– Au niveau local, comme tous les troisièmes dimanches du mois, dimanche ensemble
qui permet de se retrouver autour d’un goûter

Mais l’histoire a commencé depuis plus d’un an.
Une vingtaine de bénévoles ont fabriqué des oreillettes, ce qui a permis de récolter quelques fonds.

Un peu plus tard, d’autre bénévoles, aidés par les scouts, ont organisé un repas, et les bénéfices ont été conservés  précieusement.

Il a été décidé que l’argent récolté servirait à rénover les locaux dans lesquels des personnes défavorisées sont accueillies :
• Création de porte de communication pour respecter l’intimité des personnes reçues par le Secours Catholique
• Accès internet pour aider les personnes à faire les démarches (inscription sécurité sociale, etc.)
• Accueillir des groupes comme le fait l’Entraide Tarnaise dans un environnement moderne, propre et agréable.

Le 19 novembre après-midi, c’était  l’inauguration des locaux en présence

–  du Doyen, du Curé,
– du responsable du Secours Catholique,
– du responsable de l’Association Saint Vincent de Paul,
– du président de l’Entraide Tarnaise,
– de l’animateur de la diaconie sur le doyenné

Ce fut suivi, comme pour tous les « dimanches ensembles » d’un goûter partagé et de chants.

Bravo à la chaîne des bénévoles
qui a permis par cette réalisation très concrète de fêter la « journée des pauvres » dans notre mazamétain.