Les Jeunes Pros du diocèse à En Calcat

Suite à une demande venant de quelques Jeunes Pros du diocèse, le Service Jeunes est parti avec eux à En Calcat pour un week-end. Leur désir était de se réunir pour une pause spirituelle et construire ensemble un projet diocésain. En plein dans le Synode 2018 pour les jeunes, cette proposition était parfaite !

Les deux jours ont été rythmés par des temps de prière avec les frères bénédictins, une visite à l’abbaye-école de Sorèze, une soirée détente et plusieurs temps de partage et de réflexion en groupe et par deux.

Le verbe « Marcher » nous a accompagné tout au long du week-end. La marche donne du dynamisme ; la marche donne naissance… Dans la Bible, Abraham se met en marche en quittant tout ; Moïse et le peuple de Dieu marche vers la Terre Promise… Jésus est continuellement en marche et va à la rencontre des gens. La foi met en mouvement et, comme l’a dit le Pape François, nous sommes appelés « à sortir de nos canapés », c’est-à-dire à sortir de notre confort, de nos habitudes pour se rendre disponibles et aller vers les autres.

Une question s’est posée : comment être des disciples du Christ ? Le premier point évident est l’accueil. Nous ne pouvons être disciples seulement si nous sommes bienveillants et accueillants. Cela ne signifie pas devenir « de la guimauve » ! Bien au contraire !

Avant de partir évangéliser, laissons-nous évangéliser par le Christ : « c’est à l’amour que vous aurez les uns pour les autres que l’on vous reconnaitra pour mes disciples. » (Jn 13,35). Vivons la charité entre nous et autour de nous… Voici la première pierre posée de l’édifice à bâtir ensemble. Viendront, très prochainement, des projets pour les Jeunes Pros du diocèse ! Affaire à suivre… !

Merci aux frères d’En Calcat pour leur accueil. Ils nous ont aidés à marcher ensemble. Merci à notre évêque Jean Legrez de nous avoir rejoint pour célébrer la messe et continuer notre réflexion pour être disciple-missionnaire!

Tous les Jeunes Pros du diocèse d’Albi sont invités à se joindre à cette marche. N’hésitez pas à nous contacter et à participer aux futures propositions !

Laurence Boher