Lacabarède, Graulhet, Lisle-sur-Tarn, Labruguière, Réalmont, Carmaux : la joie de la mission !

– Voyages en Amérique latine dans la Paroisse St-François et Ste-Claire et dans la Paroisse Ste-Germaine !

  • Le 10 octobre à Carmaux, le P. Hilario a répondu présent pour un  « Jeudi de la Foi spécial Brésil  » :
    repas partagé puis témoignage chaleureux sur les Pères du Tiers-Ordre Régulier, partant de la Drèche et d’Ambialet au Mato-Grosso et vice-versa.
  • Le 12 octobre à Réalmont, le P. Gabriel a amené son jeune auditoire bien intéressé au Venezuela ; et il a répondu volontiers à diverses questions :
    « Préférez-vous vivre ici ou dans votre pays ? Êtes-vous heureux d’être prêtre ? »
  • Lisle-sur-Tarn a accueilli le 11 octobre deux conférences du P. Bienvenu : « Du Bénin au Tarn ».
    Les participants ont parcouru avec intérêt 150 ans d’évangélisation de ce pays dénommé auparavant Dahomey.
    Et la confidence « je pensais à saint Dominique quand j’étais au séminaire » reliait déjà l’intervenant à la terre albigeoise.

–  Du 11 au 13 octobre, des religieuses ont assuré des temps forts dans les Paroisses St-Thyrs, St-Jacques et Notre-Dame Mère de l’Église.

  • A Labruguière, Sœur Marie-Jo a rendu compte de son voyage à Madagascar à la rencontre des communautés de sa Congrégation, les Filles de la Charité du Sacré-Cœur de Jésus.
    Beaucoup de charité vécue au service d’une population jeune dans un pays très appauvri.

 

 

  • Dans l’église de Lacabarède, Sœur Marie-Philomène a entraîné son auditoire dans le sillage de Sainte Émilie de Villeneuve; le témoignage de ses compagnes insistait sur la mission ancrée en Dieu seul pour aimer tous.
  • Au Centre paroissial de Graulhet, c’est à partir de son cheminement au Gabon (en famille puis en voyant des religieuses :
    « je veux faire comme vous »), que Sœur Eliane Claire a évoqué la joie de la mission, approuvée par Sœur Jeanne Hermine du Sénégal qui insistait sur le présent à recevoir comme un don.

 

La foi en Jésus Christ nous donne la juste dimension de toute chose, en nous faisant voir le monde avec les yeux et le cœur de Dieu ;
l’espérance nous ouvre aux horizons éternels de la vie divine à laquelle nous participons vraiment ;
la charité dont nous avons l’avant-goût dans les sacrements et dans l’amour fraternel nous pousse jusqu’aux confins de la terre
(cf. Mi 5, 3 ; Mt 28, 19, Ac 1, 8 ; Rm 10, 18).

[Extrait du Message du Pape François pour la Journée mondiale des Missions 2019]