Concert sans frontières, forte expérience de fraternité !

Au cœur de la Semaine Missionnaire Mondiale, 300 personnes de tous âges ont participé le 19 octobre 2018 au 1er « Concert sans frontières » proposé par le Service diocésain de la Mission universelle de L’Église.

 

Dans le cadre sobre de Notre-Dame d’Espérance, Castrais, mais aussi Puylaurentais, Gaillacois, Albigeois, Réalmontais, Graulhétois… ont pu rejoindre Madagascar à travers une exposition photos et admirer des peintures de visages « croqués sur le vif » lors de voyages au Bénin.

Le groupe GAJ’et Jean Pradelles ont conduit la soirée comme un beau voyage: « On avance au large… » Et le secret de l’harmonie, ce fut la présence de l’Ami, Celui qui nous apprend que nous sommes frères: « Accompagne-nous », ont-ils chanté avec ardeur.

Concert sans frontières ! Ce fut un temps avec « tous les enfants de la planète », enfants, jeunes, adultes, riches de leurs différences et en marche vers la rencontre, le dialogue et, ce soir-là, vers l’émerveillement…

Jean-Pierre Bonsirven

De 12 pays, le groupe de Jeunesse Lumière a partagé son enthousiasme et sa ferveur : de Croatie, Pologne, Burkina ou Liban…, c’est ensemble qu’ils dansent, chantent, prient, rient, battent des mains pour témoigner du Dieu de Vie !

Merci aux familles d’Irak qui, en araméen, nous ont menés vers leur pays martyrisé.

La rencontre désormais ne se vit plus par le biais des écrans de télévision ou d’ordinateur, mais au coin de nos rues, comme l’a souligné Jean, accompagné de sa guitare.

 

Moment d’intense émotion, l’écoute du trio vietnamien composé par les P. Pierre, Dominique et Pierre Son !

Puis, enjambant les continents, nous avons « rapproché nos bancs » autour de Lucie qui, du Cap Vert et du Sénégal, nous a conté l’histoire d’une réalité toute nouvelle … si l’on apprend enfin à nettoyer ses vitres !

 

Musique autre, sonorités diverses, cœurs mis à nu, partage ! (*)

 

Chant et danse de la communauté hmong ont ensuite exprimé la foi profonde de nos frères chrétiens à la suite de leurs martyrs, tués au Laos en 1960 et béatifiés en 2016.

Avance au large ! Frédéric et François ont placé les enfants en première ligne de l’aventure

Et tous, jeunes et adultes, avant de nous dire « merci » dans les langues du monde, à l’unisson, nous avons dit merci à Celui qui nous entraîne à l’appeler ensemble de tout notre être : Notre Père.

Rose-Line C.        /         Photos: MUE 81 et D. Navarro

 

—————————————————————————————-

* La participation  financière libre va désormais rejoindre d’autres pays, en s’ajoutant à la quête mondiale du Dimanche missionnaire  (21 octobre). Ce partage soutient 1500 diocèses, 5000 écoles, 80 000 séminaristes, 220 000 catéchistes, les aidant pour vivre leur engagement et témoigner de leur foi et de leur espérance