Jumelage : messe à Carmaux en communion avec Andovoranto

Dimanche 6 décembre 2020, la messe annuelle du Jumelage a été célébrée à Carmaux, en communion avec les frères et sœurs du diocèse de Tamatave (« Toamasina » en malgache) réunis autour du Cardinal Désiré à Andovoranto devant l’océan, sur le lieu où Mgr Henri de Solages est mort de maladie et de soif, empêché de poursuivre sa marche pour proposer la Bonne Nouvelle.

Cette messe était présidée par Mgr Jean Legrez en l’église Saint-Privat, centre de la grande Paroisse St-François et Ste-Claire, à peu de kilomètres de l’église de St-Benoît de Carmaux où Mgr de Solages fut curé au début de son ministère.

 

La fête annuelle du Jumelage n’a pas inclus cette année le repas partagé suivi d’une après-midi d’échanges, en raison des règles sanitaires en vigueur qui n’autorisent pas les réunions.

De même, la consigne de trajets ne pouvant pas dépasser les 20 km a empêché plusieurs membres du Comité de Jumelage ainsi que des Tarnais et Aveyronnais malgaches de rejoindre le rendez-vous ; mais la communion dans la prière était forte et une retransmission en direct a été possible.

La célébration a été belle et fraternelle, vécue avec recueillement et profondeur. Chants malgaches et chants paroissiaux se sont alternés.

 

… et sur le côté, St Privat veille !

 

La messe a débuté par l’accueil en catéchuménat de Steven, événement de grande joie pour tous.

 

 

La première lecture en Isaïe (Is 40, 1-5.9-11) a été lue par Sr Marie-Sabine, Sœur Missionnaire de l’Évangile (congrégation arrivée à Madagascar au milieu du XXème siècle) :

« Consolez, consolez mon peuple… Une voix proclame : « Dans le désert, préparez une route pour notre Dieu… Voici le Seigneur ! »

C’est l’annonce de l’espérance et de la proximité du Seigneur au milieu de son peuple.

Après la lecture de la Lettre de Saint Pierre (2 P 3, 8-14) qui insiste sur l’amour de Dieu qui « prend patience car il ne veut pas en laisser quelques-uns se perdre », le P. Eliser Zafimahefa, prêtre Fidei donum de Tamatave, a proclamé l’Évangile (Mc 1, 1-8): Jean, dans le désert, annonce «  un baptême de conversion ».

 

 

Dans son homélie, l’archevêque, après avoir évoqué l’amour de Dieu qui nous a créés à son image -pour aimer-, a insisté:

« Jean annonce la venue de celui qui baptisera dans l’eau et l’Esprit Saint ! Nous avons besoin de cet hôte intérieur que le Christ nous a obtenu par sa mort et sa résurrection, pour qu’Il nous guide et nous oriente vers le Père, afin que nous mettions nos pas dans ceux de Jésus. Par le baptême nous sommes devenus le temple de l’Esprit Saint. Nous pouvons L’écouter, il nous comble de ses dons, il nous ouvre à l’amour de Dieu et du prochain. »

« Priez-vous souvent l’Esprit Saint ? Demandez-Lui sans cesse la lumière pour marcher avec le Christ vers le Père. En ce temps d’Avent, que l’Esprit Saint renouvelle notre espérance, et en cette période difficile  en raison de la pandémie, soyons des témoins de l’Espérance que nous donne l’Esprit Saint ! Qu’il nous prépare à accueillir mieux Celui qui vient nous sauver, qui veut, en nous sauvant, notre bonheur. »

Par la suite, les offrandes ont été apportées : avec le calice et la patène, du pain, du vin et des fruits de la grande Île.

Autour de l’archevêque, le P. Xavier Cormary, curé, concélébrait avec le P. Eliser.

Après les annonces, à l’invitation du curé, un membre du Comité de jumelage  a explicité les liens qui se tissent entre les deux diocèses. Le logo et le Dvd « Du diocèse d’Albi à l’Océan Indien » étaient proposés à la sortie.
La participation à deux projets essentiels du diocèse de Tamatave – Radio Masova et le Centre catéchétique d’Antsiramandroso – a été évoquée.

 

 

Mgr Jean Legrez a invité tous à poursuivre dans la prière, l’élan missionnaire et la communion avec nos frères malgaches.

 Salutation et bénédiction finale

Puis durant la procession de sortie, c’est aux pieds de la Vierge que la chorale malgache a chanté les louanges du Seigneur, accompagnée par des accords de guitare… réunionnaise.

 

 

« Dieu notre Père,
Toi qui désires rassembler dans l’unité tous les hommes
sous la conduite de Ton Esprit Saint,
viens en aide à nos deux diocèses,
afin que des relations d’entraide fraternelle
accompagnent la croissance dans la foi et la charité
de nos deux Églises, en pèlerinage sur cette terre. »

(Prière pour le jumelage Albi-Tamatave, extrait)