Nouvelle église à Tamatave, et nouveau presbytère à Ambodibonara !

À Pentecôte, le 9 Juin 2019, le Cardinal Desiré Tsarahazana a béni le presbytère d’une paroisse d’Ambodibonara, situé à 25km de Tamatave.

Cette paroisse dont le curé est le Père Odilon Kalo compte 31 églises. L’église du lieu, Notre-Dame de la Salette, a aussi été restaurée.

En la fête de la Sainte Trinité, le 16 juin à Botanique (l’un des nouveaux quartiers de Tamatave situés au sud de la ville), une église a été inaugurée, sous la protection de Saint André Kim Taegon. La bénédiction a été faite par Mgr Desiré.

En attendant les conditions nécessaires pour pouvoir l’ériger en paroisse, cette communauté dépend de la paroisse de Saint-Jean Morarano dont le P. Louis Marc est curé.

 

« Cette église, explique le Service communication, est le fruit du partenariat entre tous les paroissiens de Saint-Jean de Morarano, des gens de bonne volonté, le Diocèse et surtout la contribution des Missions Étrangères de Paris (MEP).

 

Pourquoi cette Église est-elle sous la protection de Saint André Kim ?

Ce prêtre coréen (1821-1846) a été canonisé par Jean Paul II le 6 mai 1984 à Séoul. Il est mort pour la foi durant les persécutions du XIXe siècle qui frappèrent les catholiques de son pays. À l’exemple de ce Saint qui fut martyrisé en raison de sa foi, les fidèles du quartier de Botanique voudraient vivre le verset biblique tiré de l’Épître aux Hébreux, qu’ils ont pris comme slogan : « Aoka hotanantsika mafy ny finoana efa nekentsika = Tenons ferme la profession de foi ».

Au cours de son homélie, le Cardinal Désiré n’a cessé de dire que nous devons avoir une conviction ferme de notre foi. Comme les Apôtres qui, après avoir reçu l’Esprit Saint, sont allés prêcher l’Évangile et ont tout sacrifié pour le Royaume de Dieu, nous aussi nous devons témoigner de notre foi pour que l’Évangélisation avance.

 

La présence d’un prêtre coréen des MEP, le Père Paul, et de Sœur Francesca, de la Congrégation des Filles de Marie Auxiliatrice (FMA) qui s’est exprimée en langue Malagasy lors de la cérémonie, a fait éclater la joie de tous les paroissiens. »