Papouasie-Nouvelle-Guinée : projet Enfance missionnaire 2020-2021 !

Par la Lettre Amissio de cet automne, les enfants et ados de l’Enfance Missionnaire partent en Océanie. Ils découvriront ainsi la Papouasie-Nouvelle Guinée !

 

 

Cette île est située au nord de l’Australie et à l’est de l’Indonésie. On y parle 830 langues différentes (12% des langues parlées dans le monde) ! La population y est très jeune (24 ans de moyenne d’âge) ; la grande majorité est chrétienne.

-> Enfants et ados missionnaires iront à la rencontre de sœur Adelaida de Lumen, membre des Catéchistes missionnaires de Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus, une congrégation fondée aux Philippines dans les années 1950.

 

 

Cette religieuse travaille dans le diocèse de Vanimo ; cette région, très éloignée de la capitale Port Moresby, souffre d’un important isolement géographique et logistique.

Vanimo est situé dans une région propice aux raz de marée. En 1998, une secousse de magnitude 7 s’est fait ressentir. Peu après, une vague mesurant jusqu’à 15 mètres s’est abattue sur la côte et a emporté avec elle plusieurs villages : il y a eu 2183 morts, 500 disparus et près de 10 000 sans-abris.

22 ans plus tard, de nombreuses familles vivent dans les camps et villages de réinstallation dans la plus grande pauvreté. De nombreux enfants sont nés des survivants, et bénéficient de la catéchèse et du soutien scolaire des Sœurs Missionnaires de l’Enfant Jésus. Kappiak est l’une de ces zones de réinstallation : seulement 1% environ des mères de ces enfants a un emploi stable.

Projet : (Lire…) Sœur Adelaida a sollicité l’aide de l‘Enfance Missionnaire pour offrir à chaque enfant une Bible, « car la Parole de Dieu est essentielle pour grandir dans la foi », un chapelet afin qu’ils apprennent à prier, des crayons pour qu’ils puissent s’exprimer.
Avec l’aide de l’Enfance Missionnaire, elle pourra aussi mettre en place un petit programme alimentaire pour soulager la faim de ces 82 enfants. En somme, ces enfants ont autant besoin de nourriture spirituelle que de nourriture matérielle !

-> À découvrir aussi dans ce n° d’Amissio : le Bienheureux Peter To Rot (1912-1945), de la petite île voisine de Nouvelle Bretagne.

Il s’est illustré dès son plus jeune âge par son amour et le partage de la Foi.

Catéchiste et martyr, il a été béatifié en 1995 par le Pape Jean-Paul II.