Les enfants missionnaires à la découverte de la Thaïlande !

Lors de la Fête de l’Épiphanie, le Pape François a prié pour les enfants missionnaires.

À la suite de l’Angélus le 6 janvier 2019, il a rappelé à tous:

« L’Épiphanie est aussi la Journée missionnaire de l’enfance, qui cette année invite les plus jeunes missionnaires à être des “athlètes de Jésus”, pour témoigner de l’Évangile en famille, à l’école et dans les lieux de loisir. »

Cette année, l’Enfance missionnaire souhaite faire mieux connaître ce que vivent les « enfants migrants », notamment en Afrique (Maroc, Djibouti  et en Asie (Thaïlande)

Car les capitales de ces pays attirent une foule de migrants qui espèrent trouver une vie meilleure. De nombreux enfants isolés ou avec leurs mères arrivent sur les trottoirs des grandes villes et survivent.

Les enfants missionnaires reçoivent en ce mois de janvier 2019 leur Lettre AMISSIO 7-12 ans.

Anne, Catherine et le P. Ronan les y invitent cette fois à découvrir l’Église en Thaïlande.

Et les recettes de deux spécialités thaïes vont permettre de faire apparaître des desserts surprises sur nos tables dans les Paroisses de Notre-Dame de l’Assomption, de St-François & Ste-Claire… !!

Chaque enfant missionnaire est invité à participer au projet 2018-2019 : il permettra à des enfants âgés de 1 à 14 ans dont les parents sont des travailleurs réfugiés et pauvres, d’être accueillis dans des centres d’hébergement.

Ces enfants arrivent d’autres pays d’Asie : le Vietnam, le Cambodge et le Myanmar.

Les centres d’hébergement situés dans 3 grandes villes de Thaïlande (Saphan Maï, Klong Luang et Bangkok) sont gérés par une congrégation religieuse, les Oblats de Marie Immaculée.

[Copyright: Artisans du monde]

L’aide financière apportée par les enfants missionnaires du monde entier, permettra de soigner les enfants accueillis, d’assurer leur éducation scolaire, d’assurer leur protection face au trafic d’êtres humains, et de transmettre les valeurs évangéliques.

Chaque semaine la structure d’accueil organise des cours de langue « thaï » et d’autres activités pratiques, l’accompagnement éducatif des parents et des enfants, la distribution de lait et de nourriture pour les enfants, les visites des familles, le catéchisme et les autres formations pour approfondir leurs connaissances.

Copyright: Revue MEP n° 522

——————————————————————–

***A noter : Raphaëlle, avec six autres Guides de Lavaur, est allée vivre un projet de solidarité en Thaïlande durant l’été 2014.
Pour la contacter, joindre le Service de la Mission Universelle.

***Autre info : Dans la Lettre AMISSIO, Anne-Claire, 24 ans, témoigne également ; elle raconte l’année qu’elle a passée dans un quartier pauvre d’un autre pays: le Chili en Amérique du Sud.
Elle a aidé des familles à Santiago, l’immense ville où le P. Jean-Marc Vigroux – que Lacaunais et Albigeois connaissent bien- est en mission !!

Rose-Line, Service Mission Universelle