Ces « Compagnons » parties en Asie pour des projets de solidarité…

Compagnons (branche aînée des Scouts et Guides de France), elles ont entre 18 et 22 ans et ont souhaité réaliser un projet de solidarité internationale d’une durée de 4 semaines en Asie.
Les deux équipes ont préparé pendant 2 ans ce grand projet :
Le 10 juillet 2014, Guillemette, Martine, Inès, Armelle, Anaïs, Alice et Raphaëlle de Lavaur se sont envolées pour la Thaïlande.
Quant à Lisa, Loulou et Julie de Mazamet, elles sont parties le 13 juillet pour la Mongolie.

MU Asie Compagnons 1
Les jeunes de Lavaur se sont engagées auprès de l’association Enfants du Mékong qui soutient l’éducation des jeunes enfants dans toute l’Asie du Sud-Est, en particulier à travers le parrainage de 22 000 enfants et 100 programmes de développement chaque année.
Elles se mettront au service d’enfants parrainés par l’Association qui vivent dans la très grande pauvreté. Dans un foyer tenu par des Sœurs catholiques, elles partageront le quotidien des enfants, apportant aussi leur vécu scout à travers les jeux, le sport, les rires.

MU Asie Compagnons 3

Les jeunes de Lavaur à Mae Chaem avec les enfants dont elles se sont occupées

Avec ses amies, Inès est heureuse de connaître une autre culture religieuse. Elle attend particulièrement de connaître les Karens, ethnie minoritaire qui a sa propre religion, très en lien avec la nature.
Elle commente :
“Ce sera très bénéfique pour nous et, nous l’espérons, pour eux aussi. Nous sommes très impatientes de vivre cette aventure. Notre équipe se connaît bien : nous avons vécu des camps ensemble (depuis l’âge de 7 ans pour la plupart), puis nous participé au Jamboree, rassemblement mondial en Suède.
On a donc l’expérience de vie en groupe, et du processus pour mener un projet. Maintenant ce voyage en Thaïlande est fabuleux ! Nous désirons surtout partir à la rencontre de l’autre (enfants, parents, enseignants).
Aidées par l’Association et nos parents, nous avons revu nos perspectives : nous ne partons pas pour changer le monde, mais nous allons apporter notre amour et notre curiosité. Et là bas c’est leur culture et leur bonheur qu’ils vont nous donner : c’est immense !”

Route vers la Mongolie : trois Mazamétaines, amies depuis 5 ans environ, partent jusqu’au 13 août dans ce pays enclavé entre la Russie et la Chine. Elles rejoignent un orphelinat géré par une organisation mongole non gouvernementale.
Aux enfants qui seront en période de vacances, elles proposeront des activités variées de jeux, création et solidarité, reproductibles ensuite. Comme l’équipe de Lavaur, elles iront à la découverte du pays au cours de leur dernière semaine.

MU Asie Compagnons 4

Les Jeunes de Mazamet en Mongolie confectionnent des bracelets avec les ados

“Changer le monde ne se fait en un claquement de doigts, déclare Loulou ; c’est ce qui m’encourage à comprendre mes responsabilités de citoyenne et à m’engager activement. Ce projet est pour moi un témoignage d’humanité et de solidarité, une aventure que je vis dans une équipe soudée et fondée sur les richesses du scoutisme, sans avoir peur de la route.”
Et Lisa de confirmer :
“Ce projet nous apprend à chaque moment à être responsables, dynamiques et ouvertes aux différences culturelles. Un projet qui nous rassemble et nous grandit.”

MU Asie Compagnons 2 Lisa et Loulou, au micro de RCF Pays Tarnais, affirmaient leur joie de rencontrer une culture majoritairement bouddhiste.
Motivées dans leur engagement par leur foi chrétienne, elles croient profondément à l’importance de rencontrer celui qui est différent par sa culture, sa foi…
“Ainsi s’apprend le respect mutuel, ainsi on s’enrichit !”

Vauréennes et Mazamétaines ont été très soutenues par leurs familles : aide pour diverses confections et ventes en vue du financement du voyage, pour les papiers administratifs, etc. ; et surtout confiance et soutien !
Elles leur en sont très reconnaissantes.
Durant ces deux ans de préparation, elles ont beaucoup parlé de leur projet autour d’elles : à des amis, dans des écoles, etc.
“Nous témoignons que tout le monde est capable de participer à un idéal et à une amélioration du monde.
Et que cela donne un sens à la vie !”

Rose-Line (Service Mission Universelle)