L’épidémie au Brésil – Message du P. José Maria

Depuis un an, le frère José Maria Botelho, père brésilien du Tiers Ordre de Saint François (Torsf), qui fut curé de la Drèche en Albigeois, est en mission à Manaus au Brésil.

Manaus est une ville de deux millions d’habitants située à la confluence du Rio Negro et du fleuve Amazone, au cœur de l’Amazonie brésilienne.

 

Le P. José Maria dessert la paroisse Saint-Georges qui compte six chapelles.
Il nous raconte l’épidémie de coronavirus dans sa ville :

« Ici les choses bougent beaucoup. Nous avons une paroisse bien dynamique.

Cimetières à Manaus durant la pandémie

 Mais aujourd’hui nous sommes tous en quarantaine. La situation est assez catastrophique. Les hôpitaux sont pleins et nous n’avons plus de respirateurs.

Les cimetières sont totalement désorganisés. Les gens sont enterrés dans des fosses communes, les cercueils mis les uns à côté des autres sans toujours pouvoir identifier les personnes.

Vierge des douleurs (Lautrec)

 

C’est beaucoup de souffrance.

Mais nous prions pour les familles. Nous célébrons la messe tous les jours au couvent sans assemblée depuis plus d’un mois.

 Prions les uns pour les autres.

Un salut fraternel à tous les amis albigeois.

Manaus, le 29 avril 2020, José Maria »