Volontariat : elle part au Gabon, il arrive du Togo

Chaque année, la Délégation Catholique pour la Coopération (DCC) envoie des volontaires partout dans le monde.
En cette rentrée 2019, Maguelone, albigeoise, part au Gabon.

Elle est accueillie chez les Sœurs salésiennes de Don Bosco à Libreville. Coordinatrice de projet, telle sera sa mission.

Daniel a 25 ans lui aussi. Il arrive du Togo en volontariat de réciprocité jusqu’en juin.

Le Partenaire tarnais qui l’accueille est le Secours catholique Tarn-Aveyron. Daniel aura pour mission de travailler sur la Campagne Globale Migration portée par le Secours catholique suite à l’appel du Pape François.

Avant de rejoindre Albi, avec 14 autres volontaires arrivant du Congo, du Pérou, de l’Équateur, du Vietnam et du Niger, Daniel a suivi pendant quatre jours une formation à Paris.

Les objectifs de cette formation : en savoir plus sur leur mission et leur partenaire, parler de leurs motivations et de leurs craintes, appréhender la notion d’interculturalité et découvrir la place de l’Église et des religions en France.

Ces quelques  jours leur ont déjà permis de vivre, entre eux, la rencontre interculturelle et d’échanger sur leurs coutumes respectives.

Favoriser les échanges Sud-Nord ! Avec le volontariat de réciprocité, la DCC cherche à favoriser les échanges Sud-Nord et à permettre à des jeunes des pays partenaires de vivre l’expérience du volontariat en France.

Lors de son discours d’accueil le 4 septembre, Michel Tarran, chef de la Délégation pour les relations avec la société civile et les partenariats au Ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères, a d’ailleurs souligné en s’adressant aux volontaires :

« Il n’y a pas que le Sud qui a besoin du Nord. Le Nord a aussi besoin du Sud. Nous avons besoin de votre témoignage ! »

 

Accueil joyeux de Daniel à la délégation du Secours Catholique Tarn-Aveyron le 20 septembre