Journée mondiale : « Tends ta main au pauvre »

Dimanche 15 novembre a lieu la Journée Mondiale des Pauvres, voulue par le pape François. Le même jour est proposée la journée de la Collecte Nationale du Secours Catholique…

« Tends ta main au pauvre » (Si 7, 32). Le pape nous dit : « Ces mots résonnent encore aujourd’hui, avec tout leur poids de signification, pour nous aider, nous aussi, à concentrer notre regard sur l’essentiel et à surmonter les barrières de l’indifférence. La pauvreté prend toujours des visages différents qui demandent une attention à chaque condition particulière ».

Nous voici appelés à tendre la main à ceux qui vivent la pauvreté, à les rencontrer, à les regarder, à les appeler par leur nom pour leur faire sentir la chaleur de l’amour qui rompt le cercle de la solitude. Leur main tendue vers nous est une invitation à sortir de nos certitudes et de notre confort.
Cette journée est là pour nous éveiller, nous réveiller aux talents des plus fragiles comme cadeau à recevoir, à accueillir, comme présence, comme rencontre à privilégier. Aujourd’hui, avec la pandémie, avec une situation économique délicate et des personnes amoindries, des catastrophes naturelles, c’est un temps favorable pour reprendre conscience que nous avons besoin les uns des autres. Nous voici donc appelés à collaborer davantage, à vivre la fraternité.

Soutenir le Secours Catholique

Pour poursuivre sa mission d’aide et d’accompagnement des plus démunis, le Secours Catholique a besoin d’aide ! En cette période de confinement, le partage est toujours possible :

  • En cliquant sur le lien Je fais un don
  • En envoyant votre offrande avec une enveloppe Secours Catholique que vous trouverez au fond des églises généralement ouvertes
  • En envoyant avec une enveloppe ordinaire à : Secours Catholique / 2 rue Lavedan / 81000 Albi

La solidarité et le partage ne se confinent pas !

Message de Mgr Legrez

Ce dimanche 15 novembre 2020 est la quatrième Journée Mondiale des Pauvres, instituée par le Pape François. Les mesures sanitaires que nous devons respecter en raison de la pandémie actuelle ne permettent pas que les fidèles participent aux messes dominicales, ni n’organisent des moments de retrouvailles avec les plus démunis d’entre nous.

J’invite les diocésains à adresser leurs dons directement au Secours Catholique, ou à tout organisme au service des plus pauvres.

En cette période où chacun fait l’expérience de la vulnérabilité et de la fragilité, n’oublions pas ceux et celles qui connaissent d’une manière ou d’une autre l’épreuve de la misère. Merci pour eux.

 † Jean Legrez, o.p.
Archevêque d’Albi

Approfondir votre lecture