Devenir visiteur auprès des personnes malades, handicapées, isolées…

Le service de la Pastorale diocésaine de la Santé cherche des bonnes volontés pour visiter les malades dans les hôpitaux, les cliniques, les maisons de retraite et à leur domicile.

Il n’y a pas d’âge pour exercer la charité qui est l’expression de la réalité de notre foi !

« Marie se rendit en hâte chez sa cousine Élisabeth pour lui rendre visite » nous rapporte l’évangile de la Visitation (cf. Luc 1, 39), une page qui déborde de charité. Celui qui aime s’oublie soi-même et se met au service du prochain.

Voilà l’image et le modèle de l’Église !

Jésus est venu pour montrer l’amour de Dieu et a voulu que le souci des plus fragiles soit la mission centrale de ses disciples. Si les chrétiens sont vraiment chrétiens, il émane d’eux un sens du réconfort qui se traduit par des actes (cf. Youcat §242).

Avec l’Église, devenir visiteur ?

  • Vous avez envie de rendre visite à des personnes isolées, âgées, malades, handicapées ;
  • Vous visitez un membre de votre famille et vous êtes prêt à visiter une personne de plus ;
  • Vous disposez de deux heures par semaine ;
  • Vous êtes étudiant, actif, à la retraite…

Au sein d’une équipe attentive et solidaire, vous aussi venez offrir votre présence et votre écoute aux personnes qui le souhaitent ! Vous serez soutenu par un service qui propose des rencontres en équipes locales et un programme de formation.

Les visiteurs et les aumôniers sont à l’écoute de toute personne en établissement et à domicile, mais aussi des familles éprouvées et du personnel soignant et accompagnant. Ils sont disponibles pour chacun, quels que soient son âge, son état de santé, sa religion, sa culture, dans une attitude d’accueil, de discrétion, de liberté, de respect de la dignité humaine.

 

Contact (sans engagement) :

PASTORALE DE LA SANTÉ
sante@albi.catholique.fr
Permanence : 16 rue de la République, Albi
lundi, mardi, jeudi matins
Tél : 05 63 48 42 69

 

Seigneur, veux-Tu mes mains pour passer cette journée à aider les pauvres et les malades qui en ont besoin ? Seigneur, aujourd’hui je Te donne mes mains.

Seigneur, veux-Tu mes pieds pour passer cette journée à visiter ceux qui ont besoin d’un ami ? Seigneur, aujourd’hui, je Te donne mes pieds.

Seigneur, veux-Tu ma voix pour passer cette journée à parler à ceux qui ont besoin de paroles d’amour ? Seigneur, aujourd’hui je Te donne ma voix.

Seigneur, veux-Tu mon cœur pour passer cette journée à aimer chaque homme seul, rien que parce qu’il est un homme ? Seigneur, aujourd’hui je Te donne mon cœur.

Sainte Teresa de Calcutta

Dimanche 1er novembre au cours de la messe de la Toussaint à l’église de Brassac, l’Abbé Laurent Pistre a béni la statue d’une sainte toute récente : sainte Teresa de Calcutta !