Appel décisif : 14 adultes vivent l’ultime préparation au baptême

Dimanche 21 février, premier dimanche de Carême, quatorze adultes de notre diocèse ont franchi solennellement une étape vers leur baptême : l’appel décisif.

Cette célébration, présidée par l’évêque, avait lieu à Saint-Sulpice, au terme du temps de catéchuménat, c’est-à-dire après deux ans de préparation pour la plupart de ces adultes. L’appel est considéré “comme charnière” de la préparation au baptême. Il est le “rite dans lequel les catéchumènes dont la foi a été reconnue suffisamment mûre sont admis à participer aux sacrements de l’initiation chrétienne au cours des prochaines fêtes pascales.” À la prochaine Veillée pascale, les catéchumènes recevront le baptême et les baptisés renouvelleront la profession de foi baptismale. Les baptisés de Pâques recevront les sacrements de la confirmation et de l’eucharistie lors de la vigile de Pentecôte, le samedi 22 mai 2021.

Après la liturgie de la Parole, l’évêque appelle les catéchumènes à entreprendre intensément ce temps de carême qui les conduira à être baptisés au cours de la veillée pascale. Chacun d’eux est appelé par son nom, exprimant ainsi le choix opéré par Dieu pour chacun d’entre eux.

Chaque catéchumène est accompagné par son parrain ou sa marraine et par ceux qui l’ont suivi durant toute sa démarche et qui représentent toute la communauté chrétienne qui les a accueillis.

Puis, les « appelés » ou « élus » inscrivent leur nom au registre des futurs baptisés en signe de fidélité à l’appel qu’ils ont reçu.

Ils reçoivent enfin de la part de Monseigneur Legrez un caillou sur lequel est inscrit leur nom et gravée la croix du Christ. Ces pierres, peintes par les Sœurs du Couvent Bleu à Castres évoquent la Parole de Dieu : « Au vainqueur je donnerai de la manne cachée, je lui donnerai un caillou blanc, et, inscrit sur ce caillou, un nom nouveau que nul ne sait, sauf celui qui le reçoit. » (Livre de l’Apocalypse 2, 17)

Vivre un Carême de conversion

A partir de l’appel décisif, tous les Dimanches de carême, au cours de la Messe, des célébrations vont marquer l’ultime cheminement des catéchumènes vers leur Baptême : le “Je crois en Dieu” et le “Notre Père” leur seront transmis par la communauté rassemblée, et les célébrations des “scrutins” vont leur donner la force de lutter contre le mal. Ces étapes, célébrées en paroisse, sont appelées « scrutins » (du latin scrutare : interroger) car elles comprennent des questions posées aux élus. Les étapes sont célébrées à la messe des 3e, 4e et 5e dimanches du carême, après avoir entendu respectivement l’Évangile de la Samaritaine, de l’aveugle-né et de la résurrection de Lazare. Ce sera l’occasion de découvrir que le Rédempteur apporte l’eau vive, qu’il est la lumière ainsi que la résurrection et la Vie.

Avec le Carême s’ouvre pour les catéchumènes le temps appelé « de la purification et de l’illumination » : un temps de de conversion nourri par la prière, l’écoute de la Parole de Dieu, la pratique de l’effort personnel et de la charité envers les autres. Il est demandé aux futurs baptisés, durant ces 40 jours, « d’avoir le désir de parvenir à une connaissance intime du Christ. » (Rituel, n°149)

Monseigneur Legrez insiste sur l’importance pour l’ensemble des baptisés « de vieille date » d’entourer les catéchumènes, de leur manifester notre soutien et des les assurer de notre prière. Ils témoignent de l’appel de Dieu qui retentit encore aujourd’hui, invitant des hommes et des femmes à le suivre : le témoignage de ces « appelés » est donc un véritable stimulant pour les communautés paroissiales qui les accueillent !

Voir toutes les photos de la célébration