Regard sur les catéchumènes suite à la crise sanitaire du Coronavirus

Le temps de confinement est survenu au cœur du cheminement des catéchumènes, à quelques semaines de la Vigile Pascale, obligeant le report des baptêmes, ouvrant le temps du désir et de l’attente. Damien Quintard, diacre, responsable du catéchuménat au niveau diocésain nous invite à porter notre regard sur ces futurs baptisés, une invitation, pour nous qui sommes en attente de pouvoir communier, de les porter dans notre prière ainsi que tous ceux qui se préparent à recevoir un sacrement.

C’est juste après l’Appel décisif par leur évêque que les 15 catéchumènes de notre diocèse ont été, comme nous tous, confinés. Ils venaient confiants de se présenter à Mgr Legrez, soutenus par leur équipe avant la dernière période de préparation au baptême appelée « temps de la purification et de l’illumination ». Au cours de la célébration, après les avoir bénites, Mgr Legrez leur a remis une pierre décorée par les Sœurs du Convent Bleu qui rappelle le roc sur lequel Jésus a bâti son Église. Chacune de ces pierres portes le prénom du catéchumène désormais inscrit dans le registre de l’Église.

Cette pierre a dû être très précieuse pendant la période de confinement car durant ce temps, il ne restait que le téléphone et le courrier pour garder le lien. Un des premiers à leur écrire a été Mgr Legrez et les catéchumènes ont très souvent été mentionnés dans les messages et les oraisons des messes de ce temps pascal, messes relayées par internet sur la chaine Youtube de notre diocèse. Avec l’équipe diocésaine du catéchuménat nous avons encouragé les équipes d’accompagnement à soutenir les catéchumènes en leur transmettant entre autres, le très beau texte de méditation « la tempête apaisée » de la bénédiction Urbi et Orbi du pape François.

Aujourd’hui l’accompagnement peut reprendre avec une première étape de déconfinement où il faudra relire avec l’équipe d’accompagnement cette période d’attente, peut-être de doute ou de combat.

Ensuite pour les catéchumènes de notre paroisse, les paroisses procéderont aux scrutins qui sont trois célébrations pour purifier les cœurs et les intelligences, fortifier contre les tentations et convertir les intentions. Pendant ces célébrations l’assemblée leur transmettra également la tradition du Crédo et du Notre Père, simplement en le récitant et les catéchumènes reprendront chaque verset pour se l’approprier. Ensuite, chacun continuera à cheminer à son rythme, toujours accompagné par son équipe. Tous ont un ardent désir de baptême mais chacun dans son propre mouvement personnel de conversion.

Les baptêmes seront célébrés en juin ou juillet et la confirmation le vendredi 14 août à la cathédrale Saint-Benoît de Castres pour tout le diocèse.

Les catéchumènes du diocèse, le jour de l’appel décisif