Homélie des confirmations adultes 2020

En la cathédrale Saint-Benoît, Castres, vendredi 14 août 2020, vigile de l’Assomption

 

1ère lecture : 1 Ch 15, 3-4.15-16 ; 16, 1-2
Psaume : 131, 7-8, 9-10, 13-14
2ème lecture : 1 Co 15, 54b-57
Évangile : Lc 11, 27-28

 

Frères et sœurs,

En cette vigile de la grande fête de l’Assomption de la bienheureuse Vierge Marie, nous sommes dans la joie de pouvoir enfin célébrer la confirmation des néophytes, adultes baptisés de Pâques, ainsi que leur première communion. Nous célébrons aussi la confirmation d’adultes de diverses communautés paroissiales du diocèse. Ensemble nous sommes plongés dans la contemplation de ce grand mystère de l’entrée dans la gloire du Ciel, de celle qui a donné la vie humaine au Fils de Dieu. Parce que Marie est Mère de Dieu, elle ne pouvait connaître la corruption de la mort, elle qui est l’Immaculée sur laquelle le péché n’a jamais eu la moindre prise.

De même que l’Arche d’Alliance porteuse des tables de la Loi a été introduite dans le Temple de Jérusalem, de même Marie qui a porté le Verbe de Dieu en son sein est introduite aujourd’hui dans la gloire de Dieu, c’est-à-dire dans la présence de la Trinité pour l’éternité. Avec Marie bientôt, c’est toute l’humanité, rachetée par le sang du Christ qui sera appelée à la suite de la toute Sainte à partager la gloire du Ciel. Cette fête déploie dans le cœur de ceux qui « entendent la Parole de Dieu et qui la gardent » une immense espérance. Dieu, notre Père, nous a créés pour le Ciel. Il a voulu notre naissance à chacun sur cette terre, afin de nous permettre de nous préparer à partager sa vie éternelle. Face à notre désir d’indépendance et aux ruptures que cela a entraînées, il nous a donné son Fils pour nous apprendre à mieux connaître son amour infini et à choisir de faire confiance à l’enseignement de l’Envoyé, du Christ, du Sauveur.

Chers amis, si vous avez demandé à être confirmés dans la foi de votre baptême, c’est bien parce que l’Esprit qui vous a donné la foi, cette capacité de faire confiance à Dieu, vous entraîne à entretenir une relation filiale avec le Père en suivant Jésus, le Fils Premier-Né. Entretenez désormais une relation quotidienne avec le Saint-Esprit. Parlez-lui comme à un ami. Laissez-le éclairer votre conscience et vous conduire dans les pas de Jésus. La vocation de tout baptisé est la sainteté qui est le fruit d’une collaboration la plus constante possible entre le Saint Esprit et chacun de nous. « Nous sommes tous appelés à être des saints en vivant avec amour et en offrant un témoignage personnel dans nos occupations quotidiennes, là où chacun se trouve …/… Laisse la grâce de ton baptême porter du fruit dans un cheminement de sainteté. Permets que tout soit ouvert à Dieu et pour cela choisis-le, choisis Dieu sans relâche » (« Soyez dans la joie et l’allégresse » Exh. Apos. du Pape François, 19 mars 2018, n° 14 et15).

Nous allons maintenant prier l’Esprit Saint pour qu’il vous donne en abondance ses dons, de telle sorte que fidèles à Jésus vous puissiez le faire connaître et aimer autour de vous pour votre joie et celle de ceux qui, grâce à vous, trouveront le chemin du Ciel. La fête aujourd’hui nous rappelle notre destinée ultime : le Ciel, le paradis, notre introduction dans la danse Trinitaire avec Marie et tous les saints pour toujours.

Devenez de vrais fidèles du Christ ; nourrissez-vous, de dimanche en dimanche, de sa parole et de son eucharistie. Sans elles vous dépérirez, avec elles vous progresserez dans la foi et dans la charité. Nous vivons dans un monde qui se paganise de plus en plus. L’Église a besoin de membres vivants, audacieux, prêts à mener une vie spirituelle sans craindre d’aller à contrecourant des modes passagères et trompeuses. Dans la simplicité et l’humilité, par vos actions et vos paroles, osez témoigner de la nouveauté perpétuelle de l’Évangile et ainsi apporter à nos contemporains l’espérance en la vie éternelle dans laquelle Marie a pénétré après s’être endormie dans la mort.

Amen

† Jean Legrez, o.p.
Archevêque d’Albi