« Reposez-vous un peu. » (Marc 6, 31)

Avec l’été et la canicule, approche pour un bon nombre le temps des vacances ou au moins un rythme de vie différent, parfois très chargé… Les fêtes se sont suivies à vive allure depuis Pâques, l’Ascension et la Pentecôte… Au fil de l’année pastorale écoulée de nombreux diocésains ont réfléchi à la mission qui incombe à tout disciple-missionnaire. Dans la mouvance de la Pentecôte, cette période de retrouvailles familiales et de rencontres devrait permettre une annonce de la foi de l’Église et des échanges profonds sur les questions fondamentales de l’existence humaine.

Pour ceux et celles qui vont pouvoir, plus que d’habitude, profiter de la nature, une réflexion sur l’avenir de la planète à l’aide de l’encyclique du Pape François « Loué sois-tu » peut être un magnifique enrichissement intellectuel et spirituel. Selon Nicolas Hulot : « En nous invitant au courage et à l’honnêteté, François propose une nouvelle feuille de route pour l’humanité, il ouvre un chemin de maturité jalonné de valeurs incontournables ». Le Pape affirme : « Le défi urgent de sauvegarde de notre maison commune inclut la préoccupation d’unir toute la famille humaine dans la recherche d’un développement durable et intégral, car nous savons que les choses peuvent changer ». À chacun de poser des actes qui permettent de trouver des solutions selon une approche intégrale qui respecte la nature, combatte la pauvreté et accorde une véritable dignité aux exclus.

Savoir maintenir une vie de prière et de lecture spirituelle pendant l’été nécessite une réelle vigilance et une organisation certaine. Participer à un pèlerinage ou à une retraite doit être recherché, afin d’approfondir sa vie de foi et d’être davantage capable de partager sa joie de croire. C’est aussi un moyen sûr de développer dans la docilité à l’Esprit Saint ses capacités missionnaires.

En France, pour la fête de saint Pierre et saint Paul, ont été ordonnés 126 prêtres (96 diocésains et 30 religieux). C’est un important motif d’action de grâce. Des hommes jeunes choisissent encore de donner leur vie à Dieu et aux hommes dans un service pastoral exigeant dans une période tourmentée de la vie de l’Église. Ces ordinations dynamisent notre espérance. Portons dans la prière les nouveaux prêtres et sachons manifester à tous les prêtres notre estime et notre reconnaissance pour le ministère qu’ils assument avec courage. Pour demeurer pasteur, à l’exemple de l’unique pasteur, ils ont besoin que nous sachions leur exprimer simplement notre proximité, spécialement aux heures d’épreuves. Être configuré au Christ comprend toujours d’accepter de passer, comme lui, dans une certaine mesure, par le chemin de la croix.

Très bel été à tous les diocésains !

Que Marie, Mère de l’Église, vous accompagne et protège vos familles !

† Jean Legrez, o.p.
Archevêque d’Albi