Prélèvement à la source – déduction fiscale des dons

PRÉLÈVEMENT À LA SOURCE DE L’IMPÔT SUR LE REVENU :

Ce qui change pour la déduction fiscale des dons.

CE QU’IL FAUT RETENIR

L’avantage fiscal ne change pas :
il est toujours de 66 % du montant de votre don.

Le principe de restitution remplace celui de déduction.

Le système est plus avantageux qu’auparavant sur le plan de la trésorerie : vous percevez une avance dès le mois de janvier.

LE CALENDRIER

Je perçois une avance de 60 % sur ma réduction d’impôt, avance calculée sur mes dons faits en 2017.

Exemple :
En 2017, j’ai fait des dons à plusieurs associations, dont l’Association Diocésaine, pour un total de 500 €.
Ma réduction d’impôt correspond à 66 % de 500 €, soit 330 €. L’avance que je percevrai en janvier 2019 sera donc de 60 % de 330 €.
Soit 198 € directement sur mon compte en banque.

Je déclare mes revenus 2018 et indique les dons faits en 2018.

Exemple :
En 2018, j’ai fait des dons à plusieurs associations, dont l’Association Diocésaine, pour un total de 650 €. C’est ce que j’indique dans ma déclaration de revenu.

Je perçois le remboursement de ma réduction d’impôts sur mes dons faits en 2018 moins l’avance que j’ai reçue en janvier.

Exemple :
Ce remboursement devrait être égal à 66  % de 650  €, soit au total 429  €.
Mais vu que j’ai déjà reçu une avance de 198  € en janvier, on me restitue 429 €  -  198  €  =  231  €, directement sur mon compte en banque.

Au total, j’aurai donc une restitution de 66 % de mon don, répartie entre janvier et septembre.

 

Source : Alteriade