Lavaur, 12 août 2018 : Fêter Sainte Claire et suivre le Christ !

Sainte Claire, vitrail de la cathédrale St-Alain

Précédant de quelques jours la grande Fête du 15 août, la Sainte Claire est l’occasion de fêter bon nombre de nos proches ou amies, ce prénom connaissant toujours beaucoup de succès dans les familles. Il évoque en effet deux réalités qui s’éclairent l’une l’autre : la simplicité et la lumière.

On gagne à découvrir la vie de Santa Chiara (Sainte Claire) d’Assise .

Dans notre diocèse, à la suite de leur fondatrice, les clarisses de Lavaur tiennent allumée la lampe de son charisme…

Et c’était fête ce dimanche 12 août 2018 à la Chapelle du couvent ! La messe, présidée par Mgr Georges Pontier, était concélébrée par le P. Philippe Mbama, vicaire, le P. André Arnal, le P. Pierre Pic, et le P. Hilario Valcanaia du Tiers-Ordre franciscain, vicaire à Notre-Dame de La Drèche.

Table eucharistique aux accents du monde : congolais, français et brésilien !

 

Mgr Pontier a souligné à travers les paroles de Saint Paul aux Corinthiens que nous portons un trésor dans des vases d’argile. Quel trésor ? La rencontre du Dieu qui nous aime, Sa présence qui nous accompagne !

« Là où est ton trésor, là est ton coeur. »(cf. Mt 6, 21) François et Claire ont fait cette expérience : ils ont risqué le don total ! Ils ont centré toute leur vie sur le Christ, François dans une vocation missionnaire, Claire dans une voie contemplative. Ils ont ainsi suivi Celui qui répond à toute obscurité par l’amour, Celui qui est vainqueur de la haine.

Mgr Pontier soulignait l’importance de la confiance:

« Ce Dieu-là, nous le portons dans des vases fragiles, confiants en Lui ! »

Se référant au texte du Cantique des Cantiques qui évoque l’amour des fiancés vivant l’un pour l’autre, il a mis en lumière le cœur de toute vocation chrétienne : l’appel à la sainteté, un chemin quotidien où le Christ prend de plus en plus de place, route de « joie et d’allégresse » malgré les ornières, comme le souligne le Pape François dans sa belle exhortation apostolique publiée en avril.

« Nous fêtons aujourd’hui ceux et celles qui ont suivi Claire dans une vie de pauvreté, où se mêlent travail, vie fraternelle, prière, contemplation, écoute de l’Évangile, service des pauvres. ‘C’est au Christ pauvre que tu dois rester attachée, écrivait Claire à sa sœur Agnès : le plus beau des enfants des hommes est devenu, pour te sauver, le dernier des humains. Regarde-le, médite-le, contemple-le, et n’aie d’autre désir que de l’imiter.’

A chacun son chemin de sainteté !

Que le Christ nous donne de vivre notre vie unis à Lui, tenant sa main jusqu’à la vie qui ne finira pas. »