Jeunes de Lacaune : une journée pour s’ouvrir à l’universel

Samedi 14 avril 2018, avec le P. Pierre, 19 enfants et jeunes de notre secteur, accompagnés par une dizaine d’adultes, ont pris le chemin de Montredon Labessonnié pour une belle journée de rencontre et d’ouverture. Ouverture des yeux, des oreilles et des cœurs.

En effet, la journée a commencé par un temps de découverte… et quelle découverte !

Découverte du jumelage diocésain

Avec Rose-Line Coureau, responsable du Service diocésain de la Mission Universelle, nous avons pu voyager aux 4 coins de la planète et cela nous a permis de quitter nos petites sécurités qui parfois, reconnaissons-le, risquent de nous enfermer un peu dans notre confort quotidien.

A travers une description détaillée de la mission accomplie dans nombre de pays, par des Tarnais – prêtres, religieux et religieuses, laïcs, jeunes également (qu’ils entreprennent une mission courte comme des Scouts de France ou bientôt un groupe du Mouvement Rural de la Jeunesse Chrétienne…ou un engagement d’un ou deux ans, tels les volontaires qui partent par exemple dans le cadre de la Délégation Catholique pour la Coopération) et à l’aide d’un support visuel de photos prises dans les divers pays concernés, nous avons pu prendre conscience des enjeux divers liés au développement économique et social des pays en voie de développement mais aussi ceux, aussi vitaux, de l’éducation et de la solidarité internationale.

 Outre toutes ces grandes questions humaines, c’est l’annonce de notre foi et le rayonnement d’une Église au service des hommes que nous avons pu entrevoir dans l’exposé qui nous a été fait. Nous avons aussi pris conscience que nous vivons la rencontre des cultures dans nos collèges, dans nos familles…

Les enfants, les jeunes, mais aussi les adultes présents dans la belle salle polyvalente de Montredon où nous avons été accueillis, ont été très attentifs et intéressés. Il revient aux animateurs de la catéchèse et aux responsables de notre secteur paroissial d’enraciner de prochaines propositions dans ce cadre de la mission universelle de l’Église et de l’ouverture de tous à toutes les différences, à la suite de l’apport très riche de cette matinée.

Après avoir ensemble célébré le Seigneur ressuscité dans la magnifique chapelle de Notre-Dame de Ruffis  et partagé le repas dans un climat bien convivial, nous avons rejoint le Planétarium pour un autre temps d’ouverture… cette fois, essentiellement des yeux. Après un temps d’atelier de fabrication de fusées et leur lancement impressionnant sur le terrain de sport voisin, nous nous sommes installés dans la salle ronde du planétarium où, par la magie de la technique visuelle et cinématographique, nous nous sommes comme « immergés » dans les profondeurs de l’espace, naviguant entre planètes et comètes, entre représentations des signes astrologiques et astéroïdes. Ce voyage interstellaire ne nous a demandé aucun effort si ce n’est celui d’écouter les riches commentaires de l’animateur pédagogiquement très compétent et que nous remercions.

Après une heure de trajet confortable dans les minibus gracieusement prêtés par la maison Saint-Vincent, chacun a rejoint son coin de montagne, les yeux encore pleins des beautés de la création et des richesses de la diversité des humains, toujours à mieux connaître et aimer.

André Fabre, diacre