Archevêché : nos aînés prient pour le monde

Répondant à l’appel du Pape François pour ce mois de mai, des prêtres et laïcs, résidents âgés de la Collégiale Sainte-Cécile, se retrouvent chaque jour dans leur chapelle pour prier « le chapelet du monde » – tout en respectant les règles de distanciation établies pour cette période de confinement-.

Ensemble, ces aînés choisissent quotidiennement un pays différent de chacun des 5 continents.
C’est ainsi que le 1er mai par exemple, le chapelet s’est égréné du Laos aux États-Unis, en passant par la France, la Papouasie Nouvelle-Guinée et la RDC.

Tandis que le 5 mai, la prière a rejoint le Brésil et la Birmanie, la Russie, l’Algérie et l’Australie.

Introduisant leur prière commune en ce Temps pascal par le « Gloire à Dieu », ils lisent ensuite l’une des deux prières proposées et récitées par François.

Ils confient ainsi avec simplicité à la prière de Marie spécialement ceux qui souffrent le plus, en ce temps de pandémie et de multiples drames et demandent au Seigneur d’accélérer le temps de la fin de la pandémie.

Oui, « contempler ensemble le visage du Christ avec le cœur de Marie, notre Mère, nous rend plus unis [..] et nous aide à surmonter cette épreuve. »

 

Un des participants

Carte-création de C. Mondoloni pour Médecins du Monde