Cahuzac-sur-Vère : église Saint-Thomas de Cantorbury

L’église Saint-Thomas de Cahuzac-sur-Vère, telle que nous la voyons aujourd’hui, est l’aboutissement de 4 chapelles construites successivement sur le même emplacement.

La chapelle primitive, modeste et humble, toute faite de bois, de briques et de torchis remonterait au VIIIe siècle.
La seconde chapelle, construite en pierre, était la chapelle du château au XIe siècle, sous le patronage de Saint-Pierre. Elle fut restaurée, réparée, restructurée maintes fois au cours des XIV et XVe siècles. L’entrée se situait côté midi. Tout à côté la prison, cette dernière placée sur une élévation rocheuse, et au milieu des deux édifices, légèrement excentrée une tour carrée. Après les guerres de religions à partir de 1590, elle fut agrandie et restaurée une fois encore.

Cahuzac 1 Cahuzac 2

De 1770 à 1780, fut entreprise une importante restauration de l’édifice : toiture, murailles, sol, portes, clocher. En 1775, elle deviendra officiellement Saint-Thomas, mais le vocable Saint-Pierre fut utilisé et mentionné jusqu’au XIXe siècle !!

En 1849, l’église menace ruines, le clocher s’effondre. On la reconstruira sous sa forme actuelle de 1857 à 1859, tandis que le clocher est refait de 1884 à 1885. Deux chapelles latérales furent ajoutées et les masses rocheuses côtés nord et est détruites.

Cahuzac 3  

Cahuzac 4

Adam et Ève chassés du paradis, fresque de Nicolaï Greschny

 

Quelques chiffres :
- Longueur 45m, largeur 20m, hauteur 40m
- Clocher : 45 du sol, sa flèche 16m
- La Vierge en bronze dorée (2,40m de haut et pesant 1200kg), placée sur la flèche, se brisa en 1920
- L’intérieur est entièrement peint et décoré, orné de la voûte au sol de remarquables fresques et médaillons, blasons et écussons, il comporte également plusieurs tableaux des XVII et XVIIIe siècles.

Secteur Cordes Cahuzac Vaour