Joseph

Fêté le 19 mars

st joseph 1Joseph « SCTE IO/SEPH » est représenté dans la travée du couronnement de la Vierge, côté nord. Son nom « yôséph » est l’abréviation de « yôséph’él » qui signifie « Dieu ajoute ».

Sur la voûte, il est peint dans la pleine force de l’âge, vêtu d’une robe blanche et d’un manteau rouge ; il tient dans ses mains jointes une baguette inclinée vers l’épaule droite, à l’extrémité de laquelle repose la colombe – symbole du mariage virginal.

Dans les évangiles apocryphes (non reconnus par la Tradition chrétienne), le mariage de Joseph est narré : le grand prêtre, pour obéir à la loi de Moïse, veut donner un époux à la jeune Marie qui aurait été élevée dans le Temple. Tous les descendants de David sont convoqués au son de la trompe : celui dont la baguette fleurira, prendra Marie comme épouse. La baguette de Joseph, le plus âgé des prétendants, est transformée en branche de lys, au sommet de laquelle vient, par surcroît, se poser une colombe !

En réalité, les évangiles disent peu de chose de l’époux de Marie : Joseph est cité en lien avec l’identité de Jésus : homme juste, il croit et fait ce que Dieu lui dit, il ne répudie pas Marie, accueille son enfant et lui donne un nom (voir ci-dessous Mt 1, 16- 24 ; Luc 2, 1-4).

Soucieux de protéger l’enfant, il fuit ensuite en Égypte pour échapper à la colère d’Hérode (Mt 1,14). Plus tard, il emmène Marie et son fils à Nazareth où Jésus va grandir (Mt 1, 23) et l’éduque dans la religion de ses pères : en famille, ils font donc chaque année le pèlerinage à Jérusalem pour la Pâque (Luc 2, 41-42).

Pour ses contemporains, Jésus est donc le fils du charpentier (Mt 13,55) établi à Nazareth (Mt 2,23) en Galilée.

Pour la Solennité de la fête de saint Joseph, on lit l’extrait de l’Évangile selon saint Luc narrant un épisode de la vie de Jésus adolescent (chapitre 2, 41-51) ou l’extrait suivant en saint Matthieu (1, 16.18-21.24a) qui souligne la foi profonde de Joseph, foi pourtant soumise à l’épreuve : « Jacob engendra Joseph, l’époux de Marie, de laquelle fut engendré Jésus, que l’on appelle Christ (ou Messie). Voici quelle fut l’origine de Jésus Christ. Marie, la mère de Jésus, avait été accordée en mariage à Joseph ; or, avant qu’ils aient habité ensemble, elle fut enceinte par l’action de l’Esprit Saint. Joseph, son époux, qui était un homme juste, ne voulait pas la dénoncer publiquement ; il décida de la répudier en secret. Il avait formé ce projet, lorsque l’ange du Seigneur lui apparut en songe et lui dit : « Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre chez toi Marie, ton épouse : l’enfant qui est engendré en elle vient de l’Esprit Saint ; elle mettra au monde un fils, auquel tu donneras le nom de Jésus (c’est-à-dire : Le-Seigneur-sauve), car c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés. » Quand Joseph se réveilla, il fit ce que l’ange du Seigneur lui avait prescrit. »

Textes liturgiques : Copyright AELF – Paris – 1980 – Tous droits réservés