Rencontre anuelle des organistes liturgiques

Le samedi 6 avril 2019, comme chaque année, les organistes liturgiques du diocèse ont été invités à une réunion de formation à Lavaur.

Toujours bien organisée par Catherine Barthe et Didier Adeux, chaleureusement accueillis par le curé, le Père Joseph Dequick, et le responsable culturel de Lavaur, Michel Guipouy, cette rencontre était menée par Marc Meyraud, organiste de l’église du Sacré-Cœur à Lourdes. Celui-ci, à partir de son expérience d’organiste liturgique, a créé une collection « Les grands thèmes de la musique liturgique pour orgue » qu’il a présentée devant une quinzaine de participants, dont le facteur d’orgue Franz Lefèvre (c’est important la présence d’un facteur d’orgue !)

Marc Meyraud a développé son point de vue sur la liberté de l’organiste : liberté rythmique, liberté harmonique, liberté de registration, liberté créatrice.

Ils se sont retrouvés pour suivre les ateliers autour de l’orgue Cavaillé-Coll de la cathédrale Saint-Alain et l’orgue Puget de l’église Saint-François, mais aussi participer à des causeries/débat. Causeries qui se sont animées, car les organistes ont besoin de partager leur vécu, souvent difficile.

Les organistes soulignaient combien la véritable liberté est chose difficile à gérer. On la trouve dans la musique de Jean-Sébastien Bach. Mais sa liberté s’appuie sur des bases solides, en harmonie totale avec les textes et l’esprit de la liturgie auxquels elle se rapporte. Sans prétendre à une telle perfection, il serait bon que le clergé, les animateurs et les musiciens trouvent appui sur la liturgie du jour pour en appliquer au mieux l’esprit, tant par le choix des chants que par le style de l’interprétation : « Nous sommes une communauté et nous prions ensemble ».

La journée s’est terminée par un agréable moment musical proposé par Marc Meyraud sur l’orgue de la cathédrale intitulé « L’année liturgique, en bref… en 4 « petites messes » : Avent, Noël-Epiphanie, Carême-Toussaint, Temps  pascal.

Journée très copieuse et conviviale durant laquelle chacun eu le plaisir de retrouver des collègues, faire connaissance avec d’autres, de faire connaissance avec Marc Meyraud, de prolonger sa formation, collecter des informations, des idées, découvrir des orgues…

                                                                                                                             Christiane et Philippe, deux participants