11 novembre 2018 : propositions de commémoration de la Grande Guerre

Depuis 5 ans maintenant le Service National de la Pastorale Liturgique et Sacramentelle (SNPLS) et le diocèse aux Armées Françaises élaborent, à la demande de la Conférence des évêques de France, une prière universelle commune pour tous les diocèses et un schéma de prière à l’occasion de la commémoration de la Grande Guerre. « La mémoire est une dimension de notre foi chrétienne et commémorer permet à l’Eglise d’évangéliser le temps en proposant une vision de l’histoire » affirmait en 2014 le Document Episcopat n° 3/2014 « Cent ans après, mémoire chrétienne de la grande guerre »

Cette année cette commémoration prend un accent particulier. C’est le centenaire de l’Armistice de 1918 et ce 11 novembre 2018 tombe un dimanche.  C’est une occasion « augmentée » pour toutes les communautés chrétiennes de prier pour la paix.

Ce temps de prière est l’occasion d’ouvrir des petites églises de campagne et permettre ainsi à des personnes qui ne les fréquentent habituellement pas de venir s’y recueillir. Beaucoup de fidèles ont aussi redécouvert les plaques commémoratives qui sont dans les églises.

L’aumônier Louis Birot entouré de prêtres brancardiers divisionnaires tarnais, le 13 avril 1915

À toute volée…

Les clochers qui rythment notre vie, nos joies et nos tristesses ont aussi vocation à célébrer des moments solennels, c’est pourquoi, le 11.11.18 à 11h00, les clochers de France sonneront en pleine volée, pendant 11 minutes.