L’encyclique Laudato Si en paroisse : le label Église Verte

En 2015 le pape François a publié une encyclique consacrée à l’écologie intégrale : Laudato Si. Dans le prolongement en 2017 est né le label « Église verte » grâce au soutien de l’association AROCHA. C’est une démarche œcuménique commune aux catholiques, protestants et orthodoxes de mise en œuvre dans les paroisses de l’encyclique Laudato Si : https://www.egliseverte.org.

Il s’agit d’un chemin de progression sur des engagements spirituels, environnementaux, sociaux et solidaires destinés à se rapprocher du concept d’écologie intégrale explicité par le pape François.

Cet ensemble est présenté de façon très dynamique dans le film « Chrétiens Chlorophylles » sur la plate-forme VODEUS mise en place par la Conférence des Évêques de France : https://vodeus.tv/video/chretiens-chlorophylles-garder-le-jardin-2158.

Le label repose sur 5 champs pour lesquels la communauté est engagée :

  • Célébration et Catéchèse
  • La gestion des bâtiments
  • Les terrains
  • L’engagement local et global
  • Le style de vie

Lorsqu’une paroisse adhère (de façon non payante) à cette démarche, elle réalise un auto-diagnostic, très simple à élaborer sur excel, qui lui permet rapidement de savoir quels sont les axes à consolider et/ou renforcer et ceux sur lesquels les pratiques doivent évoluer. Au fur et à mesure de son avancée la communauté va se situer, grâce à l’outil d’auto-diagnostic, sur différents niveaux de progression :

  • Niveau initial : Graine de sénevé, c’est l’engagement préalable
  • Niveau 1 : Lys des Champs, la communauté s’est mise d’accord sur son auto-diagnostic et sur au moins deux actions
  • Niveau 2 : Cep de Vigne, deux domaines dépassent 50% et deux autres dépassent 25%
  • Niveau 3 : Figuier, dans ce cas trois domaines sur cinq dépassent 50% et un autre est au-delà de 75%
  • Niveau 4 : Cèdre du Liban. À ce stade toutes les jauges dépassent 75% et la communauté s’engage à en aider d’autres.

La paroisse peut disposer si elle le souhaite d’outils simples et cohérents de communication destinés à faciliter la mobilisation du plus grand nombre. Grâce à ce label on se situe dans une démarche :

  • De conversion spirituelle, écologique et de progression
  • D’engagements sur des axes clairs et bien identifiés
  • De partage œcuménique.

Pour les plus jeunes il existe une déclinaison : POLLEN D’ÉGLISE VERTE

Il existe depuis cette année une commission Laudato Si au niveau du diocèse d’Albi qui est à la disposition des paroisses qui le souhaitent pour s’engager dans le Label ÉGLISE VERTE. Déjà plusieurs communautés catholiques et protestantes ont démarré dans le Tarn, plus de 500 sont engagées en France. Il va nous rester à réaliser sans doute la phase la plus dynamique : celle du partage d’expériences et des savoir-faire.

LAUDATO SI vivra dans le diocèse grâce à toutes ces initiatives. C’est aussi une façon pour les chrétiens d’être présents dans le monde !