A l’épreuve du confinement : quelques pistes

Alors que les messes sont célébrées en privé, que les rencontres de catéchèse sont suspendues, en paroisse et dans les établissements catholiques et que de nombreux évènements sont reportés, les chrétiens sont invités à trouver dans la prière de nouvelles forces pour faire face à la crise due au coronavirus, et à témoigner sans relâche de l’amour de Jésus-Christ.

Dans des conditions parfois angoissantes, nous pourrons témoigner de la force de la prière, de l’espérance qui nous habite, de notre foi en Dieu qui sauve et qui nous donne la Vie.

Face à l’interdiction des rassemblements, les diocèses et les paroisses se mobilisent partout en France pour permettre aux fidèles de poursuivre leur vie de foi à distance et de continuer à faire Église – notamment sur Internet où les propositions se multiplient ! Messes, offices, adoration, chapelet, louange, chemin de croix : tout est à portée de clic, grâce à la mobilisation de nos prêtres et de bénévoles.

Prier et célébrer

Participer à la messe de chez soi

Beaucoup de fidèles suivent la messe à la radio, à la télévision ou sur internet. Voici quelques conseils à aménager :

  1. Participez à la messe en famille si vous le pouvez.
  2. Soignez le cadre, par exemple en plaçant une bougie ou une croix près de votre écran ou de votre radio ; en coupant vos téléphones…
  3. Participez à la messe comme si vous étiez à l’église : tracer un beau signe de Croix, se lever pour la lecture de l’Évangile, s’agenouiller pour la consécration si vous en avez l’habitude, échanger un geste de paix avec les personnes qui vous entourent… Ces gestes pourront permettre, en particulier aux enfants, de participer à la célébration et pas seulement d’en être spectateur.
  4. Faites une communion spirituelle au moment de la communion. Vous pouvez dire par exemple :

Seigneur Jésus,
je crois fermement que tu es présent dans le Saint Sacrement de l’Eucharistie.
Je t’aime plus que tout et je te désire de toute mon âme.
Je voudrais te recevoir aujourd’hui
avec tout l’amour de la Vierge Marie,avec la joie et la ferveur des saints.
Puisque je suis empêché de te recevoir sacramentellement,
viens au moins spirituellement visiter mon âme.

Servir

  • En respectant les consignes d’hygiène et de sécurité de rigueur, les chrétiens peuvent entourer de bienveillance les personnes fragilisées vivant en établissements de santé qui peuvent être les plus inquiètes ou se trouver plus isolées du fait des mesures décidées par les institutions. On imaginera, en concertation avec les responsables, des moyens de manifester une proximité : par des petits messages, des appels téléphoniques, des dessins d’enfants à transmettre…
  • On viendra en aide aux personnes de son voisinage à qui il est demandé de limiter leurs déplacements, en leur proposant de faire leurs courses ou toute autre aide dont elles auraient besoin.
  • Dans ce contexte d’inquiétude sociale, les chrétiens sont appelés à veiller, pour être disponibles et prévenants avec toutes les personnes fragilisées par cette crise.

Faisons grandir notre unité !

Des prêtres de nos paroisses célèbrent aussi la messe et la diffusent sur les réseaux sociaux…

Le diocèse d’Albi sur les réseaux sociaux

Ouvrons notre Bible !

  • Si vous êtes troublés: appelez Jean chapitre 14
  • Si vous êtes inquiets : appelez Psaumes 46, Matthieu chap.8, 19-34, Philippiens chapitre 4, 6-7 Timothée 4, 16-18
  • Si Dieu semble loin : appelez Psaumes 139
  • Si votre foi baisse : appelez Hébreux chapitre 11
  • Si vous vous sentez seuls et effrayés : appelez Psaumes 23
  • Si vous vous sentez abattus et dépassés par les événements :  appelez Romains 8.31
  • Si vous avez besoin de paix et de repos : appelez Psaumes 37, Mt 11.25-30, Jean 14, Romains 5.1-5

À l’intercession des saints

Au milieu du XIXe siècle, alors que le choléra sévissait dans notre pays, sainte Émilie de Villeneuve était allée en pèlerinage à Pibrac pour demander à sainte Germaine d’intercéder pour que l’épidémie cesse dans sa ville de Castres. Peu de temps après cette demande la propagation du choléra s’est arrêtée. Devant la progression du virus Covid-19, Les Sœurs Bleues nous proposent de prier avec toutes leurs communautés présentes dans le monde pour demander à sainte Émilie et sainte Germaine, à l’exemple de leur fondatrice, d’intercéder pour que Dieu mette fin rapidement à cette nouvelle épidémie.

 

 

Dieu, notre Père, Seigneur et Maître de l’Univers,
toujours attentif à la clameur de ceux qui t’invoquent,
nous savons que tu restes proche de nous
dans les difficultés et les joies de notre vie quotidienne.

Tu nous l’as montré dans la personne de ton Fils Jésus
qui s’est fait homme pour être notre Sauveur.

Aujourd’hui encore, ton Fils
ne nous laisse pas orphelins,
mais nous envoie l’Esprit Saint qui nous pousse à la prière.

C’est pourquoi, devant la pandémie qui secoue notre monde,
nous recourons à toi, Dieu, notre Père,
avec foi et confiance,
comme le fit en son temps saint Salvi, évêque et protecteur d’Albi,
qui, en pleine épidémie de peste,
guérissait les corps et amenait les hommes à Dieu.

Nous demandons aujourd’hui
par son intercession la cessation de ce fléau
pour que triomphe la foi sur la peur,
la solidarité sur l’égoïsme
et la Vie sur la mort.

Toi,le Dieu de bonté et de tendresse
qui élèves les petits et les pauvres,
prends pitié de nous et de notre monde.

Amen!

Saint Salvi, évêque et protecteur d’Albi, priez pour nous ! (3 fois)
Sainte Germaine de Pibrac et sainte Émilie de Villeneuve, priez pour nous !

 

Approfondir votre lecture