Appel commun pour une journée de prière, de jeûne et d’œuvres de charité ce 14 mai

Monde

S’adresser à Dieu d’une seule voix ce jeudi 14 mai 2020 afin qu’Il sauve l’humanité, tel est l’appel lancé par le « Haut Comité de la Fraternité Humaine » le 2 mai à «tous les croyants en Dieu » et tous les « frères en humanité partout dans le monde »

Texte de l’appe

 Ce « Haut Comité pour atteindre les objectifs contenus dans le Document sur la fraternité humaine » est né en septembre dernier après la signature de ce document  par le pape François et le grand imam d’Al-Azhar à Abou Dhabi en février 2019.

Le 3 mai, lors de la prière du Regina Coeli, le pape François a exhorté « tous les croyants ensemble, croyants de diverses traditions », à participer à cette initiative, en s’unissant « spirituellement en une journée de prière et de jeûne et d’œuvres de charité, pour implorer Dieu d’aider l’humanité à vaincre la pandémie ».

Ont aussi adhéré à cet appel de hautes autorités telles que le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, et le Patriarche œcuménique de Constantinople, Bartholomée.

Dans le contexte de la crise actuelle, souligne le cardinal Ayuso Guixot, président du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux,  « toutes les religions accordent une grande place à l’intériorité et, en conséquence, à l’intériorisation à laquelle, bon gré mal gré, nous sommes contraints.

Avec des nuances et des pratiques sensiblement différentes les unes des autres, la prière et l’oraison nous disposent cependant à un acte d’amour ouvert sur le bien de l’autre et sur l’acceptation. Ce n’est pas rien ! »

Quant au jeûne et aux œuvres de miséricorde qui « sont à la fois des actes individuels et communautaires », ils « impliquent une véritable prise de responsabilité et cette responsabilité donne à chacun le sens profond de l’action à entreprendre ». C’est « très important pour « l’après » ».

 

Sur un mur de l’Abbaye de N-D d’Aiguebelle

———————-

** Rappelons-nous la prière du Pape François le soir du 27 mars:

seul devant le crucifix et une place Saint-Pierre vide, il avait présidé une veillée de prière pour le monde en cette période dramatique de pandémie, puis donné la bénédiction Urbi et Orbi. . Il est possible de revivre ce temps de prière universel grâce à sa diffusion par KTO 

 

Le 27 mars sur le Parvis de la Basilique, le Pape prie devant le Crucifix de l’église Saint-Marcel-au-Corso

 

** Une pétition est proposée par un groupe international de scientifiques pour que le vaccin contre le coronavirus soit un bien public, et donc accessible à tous, en particulier les pays les plus pauvres.

L’initiative a été lancée par les universitaires Catherine Belzung et Antonine Nicoglou (Tours), Luigino Bruni (Rome) et le prix Nobel de la paix, Muhammad Yunus (Bengladesh).

Rejoints par cent trente personnalités internationales (cf article dans La Croix du 4 mai), ils appellent à un mode de financement innovant et solidaire pour accélérer la recherche sur ce vaccin.

 

 

.