Saint-Jean-Baptiste de Rayssac : recherchons la fraternité !

Dimanche 9 février, des jeunes ont déployé des drapeaux de l’Algérie, du Maroc et de la Tunisie sur une église d’Albi.

L’église catholique Saint-Jean-Baptiste, au cœur du quartier de Rayssac à Albi, a été utilisée par un groupe de jeunes dimanche 9 février pour poser un acte de défiance.

Lorsque les forces de polices sont arrivées sur place, la bande était dispersée et les drapeaux enlevés.

Le curé de la paroisse, le Père Paul de Cassagnac, a déposé plainte ce lundi 10 février.

Il exprime son soutien à ceux qui ont été heurtés par cette scène exécrable, en particulier les habitants du quartier.

Il appelle à rechercher la paix et à réveiller le sens religieux « pour faire face aux tendances individualistes, égoïstes, conflictuelles, au radicalisme et à l’extrémisme aveugle sous toutes ses formes et ses manifestations », comme y invitaient le pape François et le Grand Imam d’Al-Azhar le 4 février 2019 à Abou Dhabi.

Jeudi 13 février, à son retour de Lourdes où il était avec 220 confirmands du diocèse, Monseigneur Jean Legrez s’est rendu à Saint-Jean-Baptiste de Rayssac et a indiqué répondre à cet évènement par des gestes de fraternité :

  • Une collecte de dons est lancée, en partenariat avec l’AED, en faveur de projets dans les 3 pays dont les drapeaux ont été déployés (Maroc, Tunisie, Algérie) : https://don.aed-france.org/projet-cf1
  • Une soirée de dialogue et de convivialité est proposée, en lien avec le comité de quartier, dans les salles de Rayssac le 19 mars prochain à 20 h (jour de la mi-Carême)

A noter

Rencontre de dialogue, de fraternité, de convivialité

Jeudi 19 mars, en présence de Mgr Jean Legrez, ouverte à tous les habitants du quartier

Soutenez l'une de ces trois actions au Maghreb, avec l'Aide à l'Eglise en Détresse