10 ans des Cercles de Silence: message du fondateur, Fr. Alain Richard

Le 17 mars 2018, les Cercles de Silence* ont fêté les10 ans du premier d’entre eux, qui fut initié par les Frères franciscains de Toulouse. Ils ont été lancés pour dénoncer l’enfermement des personnes étrangères en situation irrégulière dans des Centres de rétention (C.R.A.).

Le Frère Alain Richard, fondateur du Cercle de silence de Toulouse, rappelle: « Notre conscience ne pouvait l’accepter » et « nous dénoncions l’enfermement de personnes pour le seul fait d’être entrés en France pour vivre mieux ou pour sauver leur vie ».

Photo: Copyright: Archives Franciscains Toulouse

Dans le message qu’il a adressé le 17 mars aux 200 participants rassemblés le 17 mars place du Capitole, Frère Alain redit le choix du silence « digne, habité par le cri de notre humanité blessée qui reste aimante. Un silence qui permette d’écouter ce que nous avons de plus précieux à l’intérieur de nous-mêmes: notre conscience. »

S’adressant aux responsables de l’administration, aux responsables politiques, il déclare : « Nous cherchons et trouvons par notre attitude, notre persévérance, notre approfondissement humain, le moyen de vous inviter à ne pas céder à des motivations qui vous déshonorent vous-mêmes. Nous ne demandons pas de recevoir tous les étrangers qui frappent à notre porte, mais le projet de loi nous paraît devoir être changé profondément. » « Notre silence, poursuit-il, nous invite à déboucher sur d’autres actions en faveur des personnes sans papiers. »

Avec son expérience de 93 ans, Frère Alain lance à nouveau un appel à tous ceux qui ont des responsabilités dans ce domaine difficile des Migrants: « Personnellement je me permets de les inviter à ne pas se dégrader soi-même en tombant victimes des peurs, des solutions faciles ou irrespectueuses des personnes. Les citoyens de notre pays ont besoin de créativité et de manifestation d’une véritable Humanité. Beaucoup de Français ont une conscience qui souffre des actions et des projets actuels. Merci d’y répondre sans tarder. »

——————————————————————–

* La plupart des Cercles de Silence français se font avec une moyenne de 10 personnes. Il y a aussi une cinquantaine de Cercles en Espagne.

Dans le Tarn, ont lieu chaque mois 3 Cercles : à Lavaur sur le marché les premiers samedi de 10h à 11h, à Mazamet au milieu du marché (rue de Verdun) les 2èmes samedi de 10h30 à 11h30 et à Albi, place du Vigan, les derniers mardi de 18h30 à 19h30.