Rappelés au Père

Eugène Legemble, Frère missionnaire des campagnes,

breton, partit pour le Portugal en 1975.

Puis ce fut le départ pour le Brésil en 1995. Il y vécut près de vingt ans.

Rentré en 2014, il rejoignit la communauté des Frères de la maison de retraite de Rabastens. Il y est décédé le 7 septembre 2018.

Lors de la célébration des obsèques  en l’église de La Houssaye en Brie (77), Fr Dominique Sornin le décrit ainsi:  » un pasteur heureux, qui avait fait siennes les paroles de l’évangile : » J’ai encore d’autres brebis ; celles-là aussi il faut que je les mène ».(Jn 10, 16) ,

Le bonheur de répondre à l’appel: c’est son témoignage de vie, rédigé en 2011 pour  Chronique

Le Père Christian FLOTTES, Supérieur Provincial de France – Polynésie
Les frères de Polynésie française et toutes les Communautés de France,
Sa famille et ses amis, recommandent à votre prière,

Le Père Paul DAYDOU,
père des Sacrés-Cœurs

décédé le 25 août 2018 à l’âge de 87 ans,
après 37 ans de ministère en Polynésie française.

Ses obsèques seront célébrées mardi 28 août à Sainte Trinité de Pirae. Il sera inhumé au cimetière des Pères à la Mission à Papeete.

Né en 1931, Paul Daydou est originaire d’une famille catholique de l’Aveyron. Après avoir été surveillant et professeur de grec, de français et de philosophie, il fut ordonné prêtre en 1956 et fut vicaire de la cathédrale Sainte-Cécile de 1973 à 1980, avant de rejoindre le diocèse de Taiohae en 1981. Il y entreprit la traduction de la bible en marquisien.

Il avait célébré ses 60 ans de sacerdoce en avril 2016, au son des rythmes marquisiens. À cette occasion, Monseigneur Jean-Pierre Cottanceau, Archevêque de Papeete avait évoqué un homme courageux : « Nous avons parfois besoin de quelqu’un qui nous sorte des sentiers battus ». 

Paralysé par le chikungunya, il pouvait néanmoins au soir de sa vie jeter un regard plein de reconnaissance sur la banderole qui l’accueillait à l’entrée de l’église de Mataeia « Pour que le peuple du Seigneur ne soit pas comme un troupeau sans pasteur » (Nombres 27, 17).

Les Sœurs de l’abbaye cistercienne de Boulaur
Mgr Maurice GARDÈS, archevêque d’Auch
les prêtres, diacres et religieuses du diocèse
font part du décès de

L’abbé André MERAUD

Ordonné prêtre le 24 mars 1952 pour le diocèse d’Albi
Aumônier émérite de l’abbaye de Boulaur
Il est décédé le 27 août 2018 à l’hôpital d’Auch dans sa 95e année.

La messe de funérailles sera célébrée
le vendredi 31 août 2018 à 10 h à l’abbaye de Boulaur
suivie de l’inhumation au cimetière du village de Boulaur.

  • Décès de Monsieur l’Abbé Michel Combès

    L'Abbé Michel Combès est décédé mardi 21 août à Albi. Les obsèques seront célébrée le vendredi 24 août à 15 h à Réalmont.

  • Décès du P. Stanislas d’En Calcat

    Décès ce samedi 18 août 2018 de P. Stanislas (Antoine) de Roquette-Buisson. Messe d'obsèques célébrée le mardi 21 août à 10h00 à l'Abbaye.

  • Décès de Sœur Marie Pascale (Gaillac)

    Sœur Marie Pascale Epailly, Sœur de Saint-Joseph de l'Apparition à Gaillac, s'en est allée brusquement le 27 juillet 2018. Ses obsèques ont eu lieu le mardi 31 juillet en l’église Saint-Pierre de Gaillac, suivies de l’inhumation au cimetière Saint-Jean de Gaillac.

Monseigneur Jean LEGREZ, archevêque d’Albi,

fait part du décès le 24 juin 2018 à Laclause de

L’Abbé Marcel LAUNAY,
Prêtre du diocèse de Paris Habitant à Fauch

Il vous invite à partager sa foi en la Résurrection et son espérance en la Vie éternelle,
en participant ou en vous unissant à la messe qui sera célébrée

le jeudi 28 juin à  15 h 30
en l’église Saint-Vincent de Fauch.

Le samedi 5 mai 2018, le Seigneur est venu chercher

Mère Françoise-Romaine Soudan,

ancienne abbesse de l’Abbaye bénédictine Sainte-Scholastique de 1989 à 1998.

Le lundi 15 janvier 2018 en la fête des saints Maur et Placide
Sœur Colombe-Thérèse CROS
s’est endormie dans le Seigneur à l’âge de 90 ans.

Marie-Thérèse, Arlette naît le 16 octobre 1927 dans le Lot-et-Garonne. Entrée à l’abbaye Sainte-Scholastique de Dourgne en 1955, elle prononce ses vœux solennels avec son amie jociste, Sr Françoise-Gabrielle, le 29 janvier 1962. De 1965 à 1978, elle est responsable de la ferme.

En 1977, elle fut désignée comme prieure du monastère de l’Assomption au Togo. Elle y donnera le meilleur d’elle-même pour “que Son règne vienne”, pendant une trentaine d’années. Elle rentre définitivement en France en 2009. Le 15 août 2017, elle a l’immense joie de pouvoir être présente au milieu de ses sœurs du Togo lors la bénédiction de la première abbesse africaine de l’Assomption. « Mission accomplie » seront ses mots à son retour à Sainte-Scholastique. La dernière étape de sa vie s’ouvrait alors pour elle : la maladie, qui s’était déclarée en 2016, reprenait.

Toute sa vie de moniale, elle se montra assidue à l’office divin et au travail. Presque jusqu’au bout, elle était là au chœur au milieu de ses sœurs. Pour faciliter ses déplacements et préserver son autonomie, elle disposait depuis deux ans d’une vespa électrique dont elle était fière. Ces dernières années, elle put davantage se consacrer à la lecture et à la prière, portant dans son intercession sa famille, ses amis et ses trois communautés, celle de Sainte-Scholastique, celles de l’Assomption et de l’Emmanuel de Sadori au Togo.

Ses obsèques ont été célébrées à l’abbaye le mercredi 17 janvier. Mère abbesse, la communauté et sa famille la recommande à vos prières.

 Sœur Rachel, de la Communauté des Filles de Jésus de Massac-Séran a été pendant de longues années en mission sur le secteur de Sémalens-Cambounet-Frèjeville au service des personnes malades et des personnes retraitées. Elle a rejoint la Maison du Père en cette fin d’année 2017 à l’âge de 99 ans.

 

Sœur Henriette Tarroux nous a quittés le 22 octobre 2017 à l’âge de 85 ans.

Entrée au Bon Sauveur pour faire des études d’infirmière en psychiatrie, elle s’oriente très vite vers la vie religieuse. Elle prononce ses vœux en 1960 au Bon Sauveur à Caen.

Envoyée en Mission à Albi, c’est avec joie qu’elle retrouve sa ville natale, qu’elle ne quittera plus. Après des études d’infirmière et d’assistante sociale, durant 4 ans elle a la responsabilité de plusieurs unités de soins à l’hôpital du Bon Sauveur. Elle s’investit plus particulièrement dans l’accompagnement des personnes en difficulté, des personnes atteintes d’un handicap. C’est dans ce domaine que Sœur Henriette donnera le meilleur d’elle-même, soucieuse de répondre aux besoins de la personne, de la soutenir, mais toujours dans le respect de sa dignité.

Pendant 7 ans elle assure le service social du centre spécialisé pour déficients auditifs, puis c’est dans le secteur de l’hygiène mentale et aussi à la COTOREP, qu’elle met ses compétences au service de ceux qui lui sont adressés. À partir de 1991 elle est plus particulièrement au service de la congrégation comme conseillère générale. Pendant 30 ans elle fut un membre très actif au sein du conseil d’administration de la Fondation Bon Sauveur.

C’est dans le travail en équipe, l’écoute et le respect des personnes que Sœur Henriette a vécu sa foi et accompli sa mission selon les valeurs de la Congrégation.

Sœur Jacqueline HUC, de la congrégation des Sœurs Missionnaires de l’Évangile (ex Bon Sauveur) est décédée le 2 février 2017 à ALBI.

Soeur Jacqueline HUCElle était née à SAUVIAN, près de BEZIERS dans l’HERAULT, en 1927. Toute jeune, elle est venue suivre ses études au Bon Sauveur à ALBI.

En 1949, elle a demandé à entrer au Postulat. Après 2 ans de Noviciat à CAEN, elle a fait Profession religieuse en 1952.

Pendant 3 ans, elle fait un stage chez les enfants sourds à ALBI. Puis, en 1955, elle est envoyée à TOUSCAYRATS, au pied de la Montagne Noire, pour s’occuper des jeunes filles préparant un monitorat d’enseignement familial rural.

Là, sœur Jacqueline va enseigner, faire la catéchèse, assurer le secrétariat et divers autres services à l’internat : repas, loisirs… Pendant plus de 50 ans, elle va être témoin de la profonde évolution du centre qui devient collège puis lycée agricole : augmentation des effectifs, extension des bâtiments…

En 2010, sœur Jacqueline revient à ALBI, à la communauté Anne Le Roy d’abord puis à l’EHPAD.

Toute la communauté scolaire de TOUSCAYRATS garde un souvenir inoubliable de sœur HUC, toujours bienveillante, de bon conseil, d’un soutien de chaque instant qui savait communiquer à chacun l’espérance et la foi.

Soeur Marie-LaurenceMère Mireille, Abbesse de Sainte-Scholastique, la communauté et sa famille recommandent à nos prières Sœur Marie-Laurence (Violaine) Azaïs de Vergeron qui s’est endormie dans le Seigneur, le mercredi 1er février 2017 à l’âge de 84 ans, après quelques jours d’hospitalisation.

La messe de ses obsèques a été célébrée au monastère le samedi 4 février.

Violaine naît le 1er janvier 1933 à Dijon où son père, militaire, est en garnison. A l’âge de 10 ans, elle a la douleur de perdre sa mère. C’est le 6 janvier 1954 qu’elle entre à Sainte Scholastique. La maison familiale de Troupiac est toute proche et des liens existent avec la communauté depuis longtemps. Elle fait profession solennelle en la fête de l’Annonciation, le 25 mars 1960.

Sacristine, elle participe au renouveau liturgique de l’après-Concile. Elle travaille aussi au jardin, puis comme hôtelière à Béthanie, accueillant les uns et les autres avec un beau sourire qui, en fait, cache un tempérament inquiet. Ces dernières années, elle réside à l’infirmerie. Elle continue alors de goûter avec joie les offices et aime se rendre utile en assurant de petits services. La veille de son hospitalisation elle était encore à faire du désherbage dans le jardin du cloître.

Très touchées par de nombreuses marques de sympathie et d’affection qui leur ont été témoignées lors du décès le 15 janvier 2017 de Sœur Annie Salvan, ancienne supérieure générale de la congrégation, Sœur Léonie et toutes les sœurs de la congrégation des Filles de Jésus de Massac-Séran remercient sincèrement les prêtres, religieux, religieuses, toutes les personnes qui de près ou de loin se sont associées à leur peine et leur prière. Votre présence, vos témoignages d’amitié pour notre sœur nous ont apporté réconfort et espérance.

Les Sœurs de Massac confient également à nos prières :

Sœur Marie Dominique (Antoinette Soulet) décédée le 3 janvier 2017 à l’âge de 94 ans. Elle a exercé sa mission de religieuses apostolique au service de plusieurs paroisses, surtout à la paroisse Saint-Jean Saint-Louis à Castres pendant 32 ans.

Sœur Françoise (Renée Sénégas) décédée le 11 janvier 2017 à l’âge de 94 ans. Elle a été enseignante toute sa vie dans plusieurs écoles primaires du Tarn et des Pyrénées Orientales. À la retraite elle a continué sa mission au service de paroisses du Roussillon

Approfondir votre lecture

  • Décès du Père Raoul REGIS

    Le Père Raoul Régis est décédé lundi 26 juin 2017 à Toulouse. Ses obsèques ont eu lieu à Rabastens le 30 juin.

  • Décès du Père Hugues de Solages

    Le Père Hugues de Solages est décédé jeudi 17 août 2017 à Albi. Ses obsèques auront lieu à Saint-Sulpice le samedi 19 août.

  • Décès de Monsieur l’Abbé Eugène PELLEGRINI

    Mgr Legrez fait part du décès de l’Abbé Eugène Pellegrini. Les obsèques seront célébrées le jeudi 12 Janvier à 10 h en l’église Saint-Pierre d’Arthès.

  • Décès de Monsieur l’Abbé Robert Cabié

    Décès de l’Abbé Robert Cabié le 6 janvier 2017. Lors des obsèques, prêtres ouvriers, membres de l’ACO et confrères, lui ont rendu hommage

  • P. Damien Puech

    Décès de l’Abbé Damien Puech

    Monseigneur Jean Legrez, archevêque d’Albi, les prêtres, les diacres du diocèse d’Albi et ses proches font part du décès le 29 décembre 2016 à Carmaux de L’Abbé Damien PUECH Ils vous invitent à partager leur foi en la Résurrection, et leur espérance en la Vie éternelle, en participant ou en vous unissant à la messe […]