Fête des 50 ans de la DCC le 4 mars 2017

Samedi 4 mars, la DCC –Délégation Catholique pour la Coopération- a fêté à Toulouse ses 50 ans d’engagement au service du volontariat international.

Les délégués de l’équipe toulousaine ont présenté l’histoire de la DCC et son action :

DCC 50 ans fev 17 - 002

fondée en 1967, la DCC, ONG catholique de développement, est présente dans plus de 50 pays. Elle accompagne chaque année plus de 500 volontaires qui agissent dans tous les domaines de développement et dans tous les types de métiers.
Agréée par l’État pour l’envoi de volontaires de solidarité internationale et l’accueil de volontaires en service civique, elle est membre du CLONG-Volontariat (Comité de Liaison des ONG de volontariat) et de Coordination Sud.
Elle est également membre fondateur de France Volontaires. Elle est reconnue d’utilité publique et agréée ‘association d’éducation populaire’.
Toute l’action de la DCC s’inscrit dans le souffle de l’Évangile, qui irrigue son action, sa mission et sa manière d’être au monde et aux autres.
« La DCC offre une façon originale de servir le développement par le volontariat: il s’agit de vivre une solidarité pour l’Homme, par l’Homme, pour tous les Hommes, par tous les Hommes ».

DCC 50 ans fev 17 - 006

Des témoignages de volontaires sur le terrain ou rentrés récemment ont été donnés : Rémi via skype en direct du Sénégal puis Pierre filmé qui vient de rentrer du Congo Brazzaville

.
Tous deux montraient combien ces temps de volontariats font évoluer leur vision du monde et leurs rapports avec les autres.

Des photos commentées d’anciens volontaires rentrés depuis 5 ans au moins étaient aussi exposées.

La DCC propose deux types de volontariats : le Volontariat de Solidarité Internationale (minimum 1 an)* et le Volontariat de Mission Solidaire (6 mois).

Un troisième temps a permis de faire découvrir le réseau des partenaires de la DCC dans la région

DCC 50 ans fev 17 - 024DCC 50 ans fev 17 - 014DCC 50 ans fev 17 - 020

Parmi eux, les Services diocésains de la Mission Universelle de l’Église, la DCC faisant partie du Service national au sein de la Conférence des évêques de France.

Stand de la Mission universelle de l’Église tenu par les délégués des diocèses de Toulouse, d’Auch...

Stand de la Mission universelle de l’Église tenu par les délégués des diocèses de Toulouse, d’Auch…

... et d’ Albi

… et d’ Albi

Logo 50 ans DCC vign

Pour le Pape François, la DCC est un exemple de “véritable coopération”. Du 24 au 26 février 2017, une délégation de la DCC s’est rendue à Rome et a été reçue par la pape François.

Reprenant les propos du bienheureux Paul VI dans l’Encyclique Populorum progressio, il a rappelé que “le développement des peuples ne se réduit pas à la croissance économique”.
Pour être authentique il doit être intégral, c’est-à-dire promouvoir tout homme et tout l’homme. Il a appelé à créer une nouvelle mentalité qui pense en terme de communauté, de priorité de la vie de tous sur l’appropriation des biens par quelques-uns.
Le Pape a exhorté tous les membres de la DCC à “n’avoir pas peur de parcourir les routes de la fraternité et de construire des ponts entre les hommes et entre les peuples, dans un monde où s’élèvent encore tant de murs par peur des autres.”

Pour en savoir plus : site de la DCC
Contact sur les départements : le délégué DCC ou le Service diocésain de la Mission universelle

——————————————————————————————————————————————

* Exemple de volontaires tarnais:

Actuellement, Lise-Marie (de Saint-Amans-Valtoret) est en Haïti, JB DCC

Jean-Baptiste (de Castres) est à Madagascar;

Nabila (de Gaillac) est au Togo.

L’an dernier, Clémence (du Carmausin) était en Égypte

et Muriel (d’Albi) à Jérusalem.

Le Caire ( © Clémence R.81)

Le Caire ( © Clémence R.81)