Appel pour les étudiants en Irak et pour les chrétiens de la Plaine de Ninive

L’Église de France et l’Œuvre d’Orient soutiennent les étudiants en Irak.
Pour Mgr Youssif Thomas Mirkis, archevêque chaldéen de Kirkouk et Souleymanieh, que les jeunes restent en Irak pour se former est « la priorité et l’avenir de l’Irak ».
Les aider est une urgence !

L’AED – Aide à l’Église en Détresse-, présente dans une centaine de pays, désire fortement soutenir les Chrétiens pour qu’ils reviennent dans la Plaine de Ninive !

“En 2013, en une nuit, 200.000 Chrétiens ont dû fuir, expliquait le P. Samer Nassif, prêtre maronite du Liban, dans ses homélies les 9 et 10 septembre à la cathédrale d’Albi et en l’église Saint-Salvy.

MU Cathédrale P Samer Nassif

Maintenant ce lieu est libéré mais tout a été brûlé. Seulement 2.000 familles sont revenues. Il n’y a aucune aide internationale tant que la paix n’y est pas assurée. Nous voulons soutenir 1000 familles, leur assurer au moins une chambre !”

Et il expliquait :

“La Paix en Orient ne peut être sans les Chrétiens. Au milieu des multiples religions (Musulmans, Druzes, Juifs, Zoroastriens, Mandéens, Yézidis…), là où il n’y a plus de Chrétiens, deux communautés différentes ne réussissent pas à tenir. Il n’existe pas de village mixte entre deux communautés s’il n’y a pas une communauté chrétienne.

En Syrie il n’y a presque plus de Chrétiens, car ils fuient –surtout les jeunes- pour ne pas être engagés dans l’armée. Après 6 ans de guerre qui ont fait 3 millions de victimes, ce qui est prévu, ce sont des murs !!

Les Chrétiens sont nécessaires car ils savent que les peuples sont appelés à vivre ensemble et ils font confiance à Celui qui a vaincu la mort !

Je demande votre prière et votre générosité pour l’Orient.”

MU Paix en Orient