Le cyclone AVA a dévasté Tamatave !

Le cyclone AVA qui a balayé début janvier le littoral Est de Madagascar, a causé des dommages très importants à Tamatave (Toamasina en langue malgache) et dans ses environs.

Bilan tragique: 51 morts, 22 disparus et des dizaines de milliers de déplacés.

Ava était accompagné par un vent moyen de 150 km/h, avec une alternance de rafales de 205 km/h, dans un rayon de 37 km autour de son centre et il a engendré de fortes pluies.

Ce cyclone a donc été particulièrement dévastateur : de nombreuses cases ont été détruites et des toits arrachés; l’électricité manque, les poteaux ainsi que les lignes électriques ayant été balayés par le vent; les bas quartiers ont été la proie de la montée des eaux et de nombreuses infrastructures publiques sont endommagées.
« Suite au passage du cyclone Ava, avait annoncé le préfet quelques heures après, Toamasina serait détruit à 90% « .

Le pape François a déclaré le 4 février lors de l’angélus : « Je désire assurer de ma proximité les populations de Madagascar, récemment touchées par un fort cyclone, qui a causé des victimes, des déplacés et des dommages considérables. Que le Seigneur les réconforte et les soutienne.»

Pour aider la population sinistrée de ce diocèse jumelé avec le nôtre, il faut espérer que l’État fasse le maximum, et que de nombreuses personnes apportent leur aide.
Nous aussi, nous pouvons participer en envoyant un soutien financier par Caritas Madagascar :

Les chèques sont à établir à l’ordre de « Secours Catholique », en écrivant au dos du chèque (ou sur papier libre joint):

« Pour Caritas Madagascar-Cyclone AVA », et à envoyer à l’adresse : Secours Catholique, 106, rue du Bac, 75341 Paris Cedex 07

Notre partage rejoindra les souhaits que Mgr Désiré Tzarahazana, archevêque de Tamatave, avait formulés à Noël :  “Le Nouvel An approche, j’en profite pour vous présenter déjà mes vœux pour l’année 2018. Que la naissance de notre sauveur Jésus Christ ravive notre espérance et notre bienveillance auprès des plus nécessiteux

Mgr Désiré à Castres le 25 mars 2017 avec les P. Eliser et François (de Tamatave et Fénérive-Est)