Mgr Gérard Verdier ( Alban, 28 mars 1937 – Guajara-Mirim, 22 octobre 2017)

Mgr Gérard Verdier est décédé ce 22 octobre dans « sa terre brésilienne. »

 

Pour annoncer son décès, sa famille écrit:

« Dom Géraldo Verdier, né à Alban, enraciné dans notre Tarn (il parlait couramment occitan), vient de décéder à Porto-Velho, capitale du Rondonia, au Mato Grosso brésilien.Il avait 80 ans 1/2. Il succombe victime d’un Accident Vasculaire Cérébral.

Évêque pendant près de 40 ans de Guajara-Mirim, à la frontière de la Bolivie,  il fut l’apôtre des pauvres, des indiens, et il a été plusieurs fois menacé de mort par les trafiquants de drogues et les riches propriétaires terriens.

Personnalité rayonnante, au charisme indéniable, il a marqué toutes les personnes qu’il a rencontrées. »

 

  • Dom Geraldo Verdier : l’option préférentielle pour les pauvres
    par Gilles de Catheu, médecin à la pastorale indigène du diocèse de Guajará-Mirim, qui retrace le parcours de celui qui fut pour lui « un père spirituel, un ami, un confident et un conseiller »).

 

  • Dernier passage dans le Tarn : “Paix , joie, avec tout et tous !”

Telle fut la bénédiction de Mgr Verdier à son retour du Tarn en terre brésilienne

en février dernier.

 

Parti vers le Père lors de la Journée missionnaire mondiale, Mgr Gérard Verdier avait eu la joie quelques jours auparavant, le 15 octobre, d’entendre le pape François convoquer officiellement un synode spécial sur l’Amazonie:

« Accueillant le désir de quelques Conférences épiscopales d’Amérique Latine, ainsi que la voix de divers pasteurs et fidèles d’autres parties du monde, a déclaré le pape, j’ai décidé de convoquer une Assemblée spéciale du synode des évêques pour la région pan-amazonienne, qui aura lieu à Rome au mois d’octobre 2019. »

« L’objectif principal de cette convocation, a-t-il expliqué, est d’identifier de nouvelles voies pour l’évangélisation de cette partie du Peuple de Dieu, spécialement des indigènes, souvent oubliés et sans perspective d’un avenir serein, y compris à cause de la crise de la forêt amazonienne, poumon d’une importance capitale pour notre planète. »

Dernière photo prise le 4 octobre


Le jeune Cacique Maxun remplace la mitre de Geraldo Verdier par la coiffe indienne !


Mgr Verdier en prière sur le fleuve

Ses obsèques ont eu lieu le soir du 24 octobre dans la cathédrale de Guajara-Mirim.

Il y repose désormais aux côtés de Mgr François-Xavier Rey, tarnais lui aussi, originaire de Fauch.

Dans le Tarn, Mgr Jean Legrez présida une messe à l’intention de Mgr Verdier ce 27 octobre à 18h30 à Albi en la cathédrale Sainte-Cécile.

De nombreux habitants des secteurs d’Alban et de Villefranche-d’Albigeois étaient présents.

Reprenant les paroles de l’apôtre Paul (Rm 7, 18-25) dans les lectures du jour, Mgr Legrez a d’abord remarqué qu’elles concernaient chacun de nous :

« Je ne fais pas le bien que je voudrais, mais je commets le mal que je ne voudrais pas » et il a relevé l’espérance qui nous vient du Seigneur :

« Grâce soit rendue à Dieu par Jésus Christ notre Seigneur ! » .

Parmi les concélébrants, le P. Bruno Bories, administrateur du Secteur d’Alban-Villefranche, et le P. Michel Amalric qui interviewa Mgr Verdier pour RCF Pays tarnais

L’évangile (Lc 12, 54-59) lui a permis de redire que le « Kairos » – le moment présent – est le moment où nous sommes appelés à choisir de vivre l’Évangile.

Revenant sur la vie de Dom Géraldo, il a rappelé l’une de ses réflexions, citée par Gilles de Catheu, médecin français depuis plus de 40 ans auprès des Indiens du Mato Grosso:

« L’Évangile peut se résumer à Matthieu 25:

« J’étais nu et tu m’as vêtu, j’avais faim et tu m’as donné à manger, j’étais malade et en prison et tu m’as visité, j’étais étranger et tu m’as accueilli. »

Et ce médecin ajoutait dans son message :

« L’âme de Géraldo était déjà belle. Combien plus elle l’est maintenant dans le face à face avec le Père !»

Mgr Legrez a également rappelé comment, à travers lui et à travers le témoignage d’hommes et de femmes attachés à l’évangile, il nous est donné à voir qu’il est possible de vivre selon l’appel du Seigneur !

En terminant, il a invité toute l’assemblée à la joie que donne l’évangile, à l’action de grâce pour la vie de Dom Géraldo, à l’espérance et aussi à la conversion.

 

Vidéo « Youtube » qui retrace la vie de Mgr Verdier à Guajara-Mirim.

« Adieu à Dom Géraldo Verdier »

Diaporama « Youtube »

« Merci Dom Géraldo Verdier »

Mot d’accueil et lecture assurés par un frère et une sœur de Dom Géraldo

Dom Géraldo visitant des prisonniers


Applaudissement final «à la mode brésilienne» pour rendre grâce à Dieu !

Mercredi 1er novembre 2017 à Alban :La messe de Toussaint a été célébrée à Alban en l’église Notre-Dame à l’intention de Mgr Gérard Verdier.