Le Service diocésain de la Mission universelle dans le Tarn – Rétrospective : des années 1990 à 2014

mu-retro1Au début des années 90, Julien et Andrée Châtellier étaient responsables diocésains de ce Service (qui s’appelait alors « Coopération missionnaire »).
Ils parcouraient le diocèse pour distribuer le matériel pour la Semaine Missionnaire Mondiale et inciter toutes les paroisses à vivre ce temps fort comme un envoi en mission.
Il y avait une célébration diocésaine ouverte à tous, ils invitaient à participer aux journées de formation régionales et/ou nationales, et à des voyages missionnaires. Les réunions de personnes relais de chaque secteur permettaient de diffuser les nouvelles, dont celles de nos missionnaires à l’extérieur.

Lors d’un voyage en Asie

mu-retro2

En novembre 1994, il y a eu le rassemblement de plus de 6000 personnes à Lourdes pour « Planète Mission ».
Un rassemblement exceptionnel et œcuménique, qui, malheureusement, n’a pas eu beaucoup d’écho dans les diocèses et n’a donc pas favorisé l’impulsion missionnaire que les participants y avaient vécu.

 

 

mu-retro3Monique Plautin-Bonnaire a ensuite pris le relais du Service de la Mission et a été à l’origine des Veilleurs, qui portent dans leur prière un missionnaire, une région, un pays ou un continent. C’est alors que la Fraternité des malades a proposé à ses membres de participer à la mission par la prière.

 

mu-retro4Puis ce fut au tour de Claude Reynès d’assurer cette responsabilité : frère marianiste tarnais, il revenait de mission en Côte d’Ivoire à Fiac.
Participant aussi à RCF à Lavaur et à Albi, il a développé la participation de la Mission sur les ondes, par des entretiens avec tel ou tel missionnaire de passage.
Puis sa congrégation l’a envoyé dans un autre diocèse.

P. Jean-Marc Vigroux en mission au Pérou

 

A partir de juin 2004, répondant à la sollicitation du Vicaire général, Dominique Pontier a pris le relais pendant 4 ans ; puis Bernard, son mari, a accepté de prendre la suite jusqu’en 2013.

mu-retro5Dominique raconte :
« Nous avons vécu dans le diocèse la création, par Mgr Pierre-Marie Carré, du Conseil de Solidarité Diocésain, auquel Bernard m’a demandé de continuer à représenter le service de la Mission. Cela a permis à ses membres de se connaître et de porter ensemble des projets pour ouvrir le diocèse à l’autre, ici ou plus loin.
Parmi ces projets, la participation au Festival International des Droits de l’Homme, la création du « Conseil de Solidarité Internationale » qui regroupe le Service de la Mission, le Secours Catholique et le CCFD-Terre Solidaire et qui organise la JDES (Journée d’Eveil à la Solidarité), rassemblement diocésain des jeunes de 8 à 14 ans, préparé par toutes les équipes diocésaines qui s’adressent à ces jeunes [1]
Outre notre participation à la réunion nationale des délégués diocésains de la Mission, à la préparation de la session annuelle régionale, nous avons essayé d’avoir des personnes relais dans le diocèse, pour la journée de prière continue le 7 octobre (invitant tous les mouvements et services du diocèse à se joindre à nous, ainsi que les missionnaires à l’extérieur).

mu-retro6Nous avons assuré l’animation missionnaire et la célébration de la Semaine Missionnaire Mondiale, chaque année dans un doyenné différent afin de sensibiliser un maximum de personnes dans le diocèse.Nous sommes intervenus, à la demande des paroisses, pour la catéchèse, pour la Journée des religieux et religieuses, avec des témoins, des montages vidéo… Nous avons également co-organisé la session d’été du Service National de la Mission en 2011 à Albi.Bernard a fait partie du Conseil Missionnaire National et collaboré à l’écriture d’une Histoire de la Mission. Par ailleurs nous essayons de maintenir le contact avec les missionnaires et les volontaires originaires du Tarn. »

Semaine missionnaire à Lavaur 2008

En janvier 2014, Rose-Line Coureau a été nommée responsable de ce Service.

mu-retro7

« Les liens avec certains pays s’intensifient (avec Madagascar, par exemple). D’autre part, outre des prêtres et religieux de chez nous présents sur d’autres continents, des jeunes du Tarn partent plusieurs mois avec des organismes tels que la DCC (Délégation catholique pour la Coopération) et FIDESCO ; leur action et leur témoignage sont importants.
L’actualité (guerres, persécutions, migrations…) amène le diocèse et les secteurs paroissiaux à s’informer davantage et à s’ouvrir à l’accueil et au partage.
Visite amicale au P. David Tiémélé à Saint-Amans-Soult

 

De plus, la présence grandissante dans notre diocèse de prêtres venus d’autres pays appelle le Service diocésain à assurer une partie de leur accueil et de leur accompagnement afin qu’ils s’insèrent au mieux dans une culture et un environnement tout nouveaux. »

Novembre 2014, R-L Coureau

———————————————————————————————————————————————————————-
[1] *Dominique et Bernard durant leur mandat ont aussi encadré deux voyages humanitaires d’un groupe d’élèves de l’établissement Barral : l’un à Louga – Nord Sénégal en 2007, l’autre dans un village de Dalits au sud de Maduraï en Inde en 2009, en collaboration avec la Caritas locale.