Repartir du Christ en passant de soi à la rencontre de l’autre

Gaillac, salle Saint-Pierre

Vendredi 17 mars 20 h 30 – 21 h 15 : Gaillac, Salle Saint-Pierre

Dimanche 19 mars 9 h 30 – 10 h 15 : Eglise Saint-Pierre

La rencontre de Jésus avec la femme samaritaine de l’Evangile est une parfaite illustration de « la sortie de soi » pour aller à la rencontre de « l’autre ». Sans poser sur elle un regard de jugement, Jésus entre en contact avec elle par une demande : « Donne-moi à boire ». Par cette demande, il surmonte les barrières d’hostilité qui existaient entre Juifs et Samaritains et rompt tous les schémas de préjugés sociaux. Il établit un dialogue franc, grâce auquel, avec une grande délicatesse, il entre dans le monde intérieur de la samaritaine qui a été complètement transfigurée par cette rencontre. C’est là, le vrai dynamisme de l’amour qui est le mouvement de Dieu même ! Ainsi, la rencontre avec l’autre quand elle se fait dans l’imitation du Christ, débouche toujours sur la transfiguration de sa vie. C’est en ce sens que le Pape François nous déclare : « Si nous restons unis au Christ, Lui nous fait entrer dans le vrai dynamisme de l’amour. Là où il y a véritable vie dans le Christ, il y a ouverture à l’autre, il y a sortie de soi pour aller à la rencontre de l’autre au nom du Christ ». (Discours au congrès international des catéchistes).

Dans cette 3e Conférence de carême, nous partirons d’abord des difficultés de la rencontre avec l’autre. Ensuite, nous analyserons la pédagogie de la rencontre du Christ avec tout homme. Enfin, nous verrons en quoi la vraie rencontre avec l’autre conduit à sa transfiguration et à son émerveillement et réciproquement !

Père Clément NONFODJI, Eudiste