Décès de Monsieur l’Abbé Pierre Mathieu

Monseigneur Jean LEGREZ, archevêque d’Albi,
les prêtres, les diacres du diocèse d’Albi et ses proches
font part du décès le 5 décembre 2017 à Castres de

L’Abbé Pierre MATHIEU

Ils vous invitent à partager leur foi en la Résurrection, et leur espérance en la Vie éternelle,
en participant ou en vous unissant à la messe qui sera célébrée

le vendredi 8 décembre,
Solennité de l’Immaculée Conception de la Vierge Marie
à 10 h 30 en l’église Saint-Jean Saint-Louis de Castres.

L’Abbé Pierre Mathieu sera inhumé au cimetière Saint-Roch de Castres.

L’Abbé Pierre Mathieu est né le 21 novembre 1923 à Castres où il a été baptisé le 9 décembre suivant, en l’église Saint-Jacques. Il fut ordonné prêtre le 29 juin 1948. Ses jeunes années sont marquées par le STO.

Il poursuivit ses études à l’Institut Catholique de Toulouse pour devenir, en 1951, professeur d’anglais au petit séminaire de Barral où lui-même avait été élève. Il en devint le supérieur en 1965, ministère qu’il occupera jusqu’en 1988. De 1990 à 2004, il fut responsable de la pastorale des écoles du Secondaire de Castres.

Il a écrit trois livres : un sur Barral, un autre sur le quartier de Venise, son quartier et un sur les chrétiens qui ont porté secours aux juifs pendant la guerre. En lien avec l’abbé Cugnasse, l’abbé Mathieu a fait un travail considérable pour que toutes ces personnes soient reconnues justes parmi les nations.

Discret au sujet de sa famille, il en était en même temps très proche. Le décès récent de son frère cadet l’a particulièrement marqué. Pierre est le modèle pour les membres de sa famille, celui qui transmet les valeurs. Son sens de l’égalité, de la justice, sa tolérance et son ouverture d’esprit les a particulièrement marqués.

D’un point de vue du ministère paroissial : durant les années passées à Barral il a assuré pendant plus d’une vingtaine d’années, un service régulier pour les fêtes et les vacances sur la paroisse de Saïx auprès de l’Abbé Thouy jusqu’en 1989. Plus tard, il a été vicaire au Sacré-Cœur d’Aussillon de 1988 à 1990. Il fut ensuite auxiliaire de Lameilhé-Laden jusqu’en 2006, date à laquelle il se retire du ministère. Ces dernières années, ils les passent à la maison de retraite du Couvent Bleu où il marque les résidents et le personnel par son sourire et sa gentillesse. À l’âge de 94 ans, il s’éteint le 5 décembre 2017 à Castres, après quelques jours d’hospitalisation.

Venez, mes fils, écoutez-moi, que je vous enseigne la crainte du Seigneur.

Psaume 33, 12