Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement (CCFD-Terre Solidaire)

CCFD TS Prep 2017

Préparation de la campagne Carême 2017 dans le local diocésain

LE DON, INSTRUMENT DE LA JUSTICE

CCFD Terre_Solidaire logoToute l’année, nous sommes sollicités, et de toutes parts… dans le métro… dans la rue… aux portes des églises … dans nos boîtes à lettres par des relances des associations humanitaires … et maintenant également par fax ou par e-mail…

  Cela peut paraître beaucoup. Souvent cela agace même. Quoi qu’on en pense, et quelle que soit sa façon de réagir, cela traduit une réalité, une nécessité : la charité n’attend pas. La solidarité est une affaire de tous les jours. Le sens de la collecte de carême que l’Église de France demande au Ccfd d’organiser n’est ni plus fort ni plus beau que n’importe quel autre don. Ce qui compte avant tout, c’est la manière de concevoir ce don.

Le Ccfd veut promouvoir un don qui ne soit pas seulement issu de notre pitié, sentiment légitime que nous ressentons face à la misère, la pauvreté, la faim dans le monde. Ce don peut aussi être considéré comme un instrument de justice :

- Nous ne voulons pas faire notre don avec un sentiment de culpabilité, mais vraiment pour faire reculer l’injustice.

- Nous n’attendons pas une quelconque gratification personnelle de notre don. Nous en attendons le dynamisme, le courage de nos partenaires, qui œuvrent dans les différents domaines du dévelop- pement humain : agriculture, éducation, droits humains, initiative économique, etc.

- Les possibilités de soutien du Ccfd sont issues à plus de 80% de la générosité du public. Ces dons sont répartis sur l’ensemble des projets des partenaires du Ccfd. C’est le fameux principe du pot commun. Ainsi, certaines associations dans des pays dont on ne parle jamais peuvent aussi être soutenues par le produit de la collecte de carême. Au Ccfd, nous savons que le don que nous faisons est essentiellement anonyme. Nous ne connaissons pas personnellement les destinataires. Concrètement, celui qui donne ne met pas forcément le visage d’un enfant, d’une femme ou d’un homme derrière son geste. Il y en a des centaines, des milliers, parmi les plus pauvres sur tous les continents.

- Les bénéficiaires de ces projets ne sont jamais des personnes individuelles. Ce sont des associations locales dans les pays du Sud et de l’Est qui mettent en oeuvre sur le terrain des projets concernant l’ensemble d’une population.

- Les initiateurs de ces actions de développement sont la plupart du temps les populations elles-mêmes. Il s’agit d’établir une relation de partenariat avec des femmes et des hommes qui ne veulent pas baisser les bras, qui souhaitent prendre en main leur propre développement.

Bureau du CCFD du Tarn

Contact : Yvonne Lescure
Aumônier : Père Louis Debon
Nathalie Ferrand : 06 22 06 60 15
Bernard Pontier : 05 63 40 67 11

16, rue de la République, 81000 ALBI
Tel :  06 88 35 78 83
Fax : 05 63 48 85 66

ccfd81@ccfd.asso.fr

Le CCFD-Terre Solidaire en Midi-Pyrénées Roussillon

Notre délégation est composée de groupes constituant un réseau de bénévoles au service de la solidarité internationale et de l’éducation au développement, dans le soutien des projets de développement de nos partenaires dans 80 pays sur tous les continents.

Mouvements et Services : ACE – ACF – ACI – ACO – AEP – CMR – CVX – Équipes Enseignantes – Enseignement Catholique – Guides – MEJ – Mission universelle – MCR – MRJC – Pastorale des migrants – Saint Vincent de Paul – Scouts.

Équipes locales : Albi, Carmaux, Rabastens-St Sulpice, Castres, Labruguière, Mazamet…