Rencontre des chœurs diocésains à Mirande

« N’hésitez pas à venir nous déranger ».

Cette phrase, utilisée à plusieurs reprises par Monseigneur Maurice Gardès, archevêque d’Auch, le dimanche 15 octobre 2017 à Mirande (Gers), illustre bien sur le fonds et la forme, la couleur et l’esprit du rassemblement des chœurs diocésains de la province de Toulouse.

 

Le soleil qui a enveloppé toute la journée l’église-cathédrale Sainte-Marie de la bastide gersoise, dressée au cœur de ces quarante-neuf îlots qui sont agglutinés comme pour la protéger et réciproquement, a donné le ton à l’offrande spirituelle et musicale de chacun et de toute notre communauté.

 

Ce rendez-vous nous a donné l’occasion de retrouvailles simples et chaleureuses, comme une “auberge espagnole” ; il est le fruit d’un travail de préparation intense et minutieuse de toute l’équipe organisatrice.

 

La messe solennelle, le matin, et l’offrande musicale de chaque chœur et de tous l’après-midi, nous ont donné la température de cet esprit de qualité et de création dont est capable  la musique liturgique, par le biais de tous ses relais diocésains.

 

L’évolution de la liturgie, la nécessité d’adapter la mosaïque musicale à notre société, tout en gardant toujours la « colonne vertébrale » la plus solide possible, tout cela est comme un défi à relever encore et toujours, chacun avec ses possibilités et ses engagements.

 

Anne-Marie Pouillon, déléguée provinciale à la musique, chef du chœur diocésain de Montauban, Cathy Leblanc, chef du chœur diocésain de Toulouse, Marie-Anne Trizac, chef du chœur diocésain de Tarbes-Lourdes, Sylvie Cazelles, chef du chœur diocésain de Rodez, Valérie Gallato, chef du chœur diocésain d’Auch, Catherine Barthe, chef du chœur diocésain d’Albi,  et leurs organistes respectifs Frédérique Jouny, Gilles Veysseire, Léo Lalanne, Jérôme Rouzaud, Joël Dansan, Didier Adeux, ont relevé le défi 2017 avec le talent et l’esprit de persuasion qu’on leur connaît.

 

Merci à eux, merci à tous, à bientôt la joie de prier et chanter  « en grand chœur, avec cœur » !

 

Paul Joqueviel