« L’Évangile de la famille est vraiment une bonne nouvelle ! » Cardinal Schönborn

Vendredi 22 septembre 2017, le Cardinal Christoph Schönborn donnait une conférence à Castres sur la joie de l’amour dans la famille, y compris lorsque l’amour est blessé.

Avec toute sa douceur et sa grande connaissance du texte d’Amoris Laetitia, le Cardinal Christoph Schönborn a conduit ses auditeurs à la confiance dans la force de la famille, invitant à voir en chacune une histoire personnelle de salut.

Archevêque de Vienne en Autriche, le Cardinal Christoph Schönborn, dominicain, a collaboré avec le Cardinal Joseph Ratzinger pour élaborer le Catéchisme de l’Église Catholique. À la demande du pape François, c’est lui qui avait présenté le texte d’Amoris Laetitia rédigé après le synode sur la famille.

S’il souligne que le pape François a lui-même côtoyé de nombreuses familles et laisse transparaître une compassion et un réalisme qui n’enlèvent rien à l’idéal de la famille chrétienne, le Cardinal témoigne de situations difficiles vécues dans sa propre famille : il a fait partie des 3 millions de réfugiés qui ont dû quitter la Bohême en 1945, ses parents se sont séparés lorsqu’il avait treize ans… Ces expériences l’ont ouvert à la réflexion et à trouver des manières d’accueillir tous ceux qui vivent des difficultés.

Le texte d’Amoris Laetitia en main, le Cardinal Schönborn a commenté certains passages, afin de donner à ses auditeurs l’envie de plonger dans ce grand chant d’amour à la famille.

Le monde a besoin du témoignage des chrétiens sur la beauté du mariage !

Parents, grands-parents, proches… Il ne s’agit certainement pas d’obliger les jeunes à se marier, mais de leur donner des raisons d’opter pour le mariage et la famille, d’aider les personnes à être mieux disposées à répondre à la grâce que Dieu offre.

Ce témoignage de la beauté de la famille implique une certaine autocritique, comme évoqué au § 36 et 37 :  « pour reconnaître que (…) nous avons souvent présenté le mariage de telle manière que sa fin unitive, l’appel à grandir dans l’amour et l’idéal de soutien mutuel ont été occultés par un accent quasi exclusif sur le devoir de la procréation. Nous n’avons pas non plus bien accompagné les nouveaux mariages dans leurs premières années, avec des propositions adaptées à leurs horaires, à leurs langages, à leurs inquiétudes les plus concrètes. D’autres fois, nous avons présenté un idéal théologique du mariage trop abstrait, presqu’artificiellement construit, loin de la situation concrète et des possibilités effectives des familles réelles. Cette idéalisation excessive, surtout quand nous n’avons pas éveillé la confiance en la grâce, n’a pas rendu le mariage plus désirable et attractif, bien au contraire ! »

Que les familles se sentent chez elles dans l’Eglise

Cette grande intuition du pape François nous pousse à intégrer dans l’Église, toutes les familles, surtout les plus blessées.

Une conférence à (ré-écouter) !

Dans l’après-midi, le Cardinal Christoph Schönborn s’était rendu à Pratlong où il s’est entretenu avec le Père Daniel-Ange, Fondateur de Jeunesse Lumière. Il s’est ensuite recueilli dans la chapelle Gréco-Catholique dédiée à Mgr. Vladimir Ghika et aux martyrs d’Europe de l’Est.

Il a rencontré les jeunes de la 34e année Jeunesse Lumière pour un temps de partage, de témoignage et d’échanges. Il leur a raconté comment était née sa vocation de religieux dominicain et leur a parlé de ses relations personnelles avec trois Papes : Jean-Paul II ; Benoît XVI et l’actuel Pape François, avec quelques traits de caractère spécifiques à chacun.

Quelques pistes…

  • Lire en couple le Chapitre 4 d’Amoris Laetitia : une grande méditation de l’hymne à l’amour de saint Paul (1 Corinthiens, 13).

Approfondir votre lecture

  • Mouvements familiaux

    Associations Familiales Catholiques (AFC) Les AFC veulent agir dans la société au service de la famille à la lumière de l’enseignement de l’Eglise Catholique. Leurs actions visent à valoriser la famille, à répondre localement aux besoins des familles (services, rencontres, formation, aide éducative…), à être une force de proposition permanente auprès des acteurs économiques, sociaux et politiques, pour que […]

  • Vivre et aimer

    Un mouvement qui s’adresse à tous les couples (mariés ou non, remariés ou recomposés, croyants ou non…) en proposant des sessions pour mieux aimer.