Journée pour et avec nos frères chrétiens d’Orient

L’Œuvre d’Orient propose en ce Carême 2018 une journée de prière pour et avec nos frères d’Orient pour la Paix sous le regard de Marie.

Afin de vivre ce jour en communion en France et en Orient, la date choisie est le dimanche 25 mars, dimanche des Rameaux en France, dimanche de l’Annonciation pour les orthodoxes, jour de fête dans tout le Moyen-Orient et plus particulièrement au Liban. Nous prierons ce jour-là les uns pour les autres.

Message de Mgr Louis Sako, Patriarche des chaldéens :

« Nous adopterons cette journée en Irak. Voici mes intentions de prière:

  • Paix et stabilité dans ces pays éprouvés par des guerres sanglantes.
  • Liberté religieuse, liberté de conscience.
  • Unité des chrétiens d’Orient.
  • Un islam modéré qui respecte profondément les autres religions.
  •  Retour des réfugiés dans leurs villes et villages; surtout en Irak et en Syrie.

En union de prière. »

Message de SB Younan, Patriarche syriaque catholique :

« Le 25 mars prochain sera une journée très importante pour les chrétiens du Proche-Orient. Nous sommes vraiment heureux de savoir que les chrétiens de France prieront pour la paix dans le Proche-Orient.

Ils vont insister auprès du Seigneur Jésus, notre rédempteur, qu’il ait pitié de ces communautés qui sont parmi les plus proches de Lui, puisque ces communautés chrétiennes d’Irak et de Syrie parlent toujours le syriaque araméen et qu’ils conservent l’héritage sémitique dans la langue même que Jésus, la Vierge Marie, les apôtres, ont parlée.
Merci. »

Message de Mgr Pascal Gollnisch, directeur général de l’Oeuvre d’Orient :

« Chers amis, le 25 mars, nous fêterons en Orient comme en France la journée des chrétiens d’Orient pour prier pour la Paix.

La paix est le désir profond de tous de l’Égypte à l’Irak, en passant par la Syrie. Et le Christ nous demande d’être artisan de paix. 

Les chrétiens en Orient ne sont plus une force au sens de force politique, économique, ou militaire. Leur force s’incarne dans l’Évangile en étant artisans de paix. En s’occupant des pauvres, des malades, des enfants.

Le 25 mars nous proposons aux chrétiens de France de rejoindre ce mouvement profond des chrétiens d’Orient d’être au service de la paix. La prière est un acte de foi. La paix se fera en s’ouvrant à l’inattendu de Dieu ; parce qu’on laisse Dieu ouvrir et guider nos cœurs. La source de la paix est le Christ.

Le 25 mars est le jour de l’Annonciation, jour férié au Liban, reconnue par les chrétiens mais aussi par les musulmans. 

Si les religions sont suffisamment indépendantes et libres du pouvoir politique, elles sont source de paix. Et une prière ainsi faite est un véritable instrument de paix. Le Christ est source de la paix mais en même temps il accomplit la paix par le don de sa vie. Comme cette célébration nous rassemble, à un moment extrêmement fort de l’année liturgique qui est l’entrée dans la Semaine Sainte, il nous semble important que les chrétiens puissent prier les uns pour les autres au moment où ils vont célébrer cette Semaine Sainte. Nous allons lire la Passion pendant la messe des Rameaux et la Passion se situe à Jérusalem, en Orient.

Nous réalisons concrètement par la marche du Christ, par sa Passion, que nous sommes liés à l’Orient et que nous sommes redevables aux chrétiens d’Orient de nous avoir apporté le Christ.

Belle montée vers Pâques ! »